picto-menu Catalogue

« Cuve AdBlue® > Comment choisir sa cuve AdBlue®

Comment choisir sa cuve AdBlue®

 

Achatmat vous propose un guide complet pour tout savoir sur l’AdBlue®, ce carburant écologique ainsi qu’un guide pour bien choisir sa cuve AdBlue®.


SOMMAIRE

 

1. Qu’est-ce que l’AdBlue® ?

2. Qu’est-ce que le SCR ?

3. Qui peut utiliser l’AdBlue® ?

4. Un point sur les normes EURO V et EURO VI

5. Stockage et manipulation de l’AdBlue®

6. Choisir sa cuve AdBlue®

 


1. Qu’est-ce que l’AdBlue® ?

 

Il s’agit d’un nom commercial utilisé en Europe pour désigner une solution aqueuse composée d’urée et d’eau déminéralisée.

 

Grâce à la technologie SCR, elle transforme les oxydes d’azote des gaz d’échappement en vapeur d’eau et en azote.

 

Ses propriétés sont remarquables : il est biodégradable, non polluant, soluble dans l’eau et incolore. De plus, il est non toxique et non inflammable, donc non soumis à la règlementation relative aux produits dangereux. Par contre, il ne doit pas être jeté dans les égouts mais selon la règlementation sur les déchets spéciaux.

 

Toutefois, s’il est stocké dans de mauvaises conditions, il se transforme en ammoniac et ne peut plus, dès lors, être utilisé.

 

2. Qu’est-ce que le SCR ?

 

C’est la Réduction Catalytique Sélective. Son but est de réduire les émissions d’oxydes d’azote des gaz d’échappement tel qu’imposé par les lois EURO V ou EURO VI.

 

Concrètement, un catalyseur est monté sur le silencieux du véhicule et avec l’ajout d’AdBlue®, les émissions d’oxydes d’azote seront réduites jusqu’à plus de 80 %. De plus, cela permet en sus de réaliser une économie de carburant qui peut aller jusqu’à 10 %.

 

L’AdBlue® est injecté dans les gaz d’échappement à l’entrée du catalyseur. Une réaction chimique va alors transformer les oxydes d’azote en vapeur et azote non nocifs pour l’environnement.

 

3. Qui peut utiliser l’AdBlue® ?

 

Il est obligatoire pour la majorité des moteurs diesel des véhicules lourds routiers, non routiers, les locomotives, les bateaux et de plus en plus véhicules légers, construits après octobre 2006.

 

Désormais, la plupart des constructeurs de véhicules en Europe proposent le système SCR et ils ont l’obligation d’informer les clients si l’AdBlue® est requis lors d’un achat.

 

Les véhicules sont dotés d’un réservoir spécifique destiné à recevoir de l’AdBlue®.

 

4. Un point sur les normes EURO V et EURO VI

 

Depuis 1996, les émissions de gaz d’échappement sont visées par une législation de plus en plus rigoureuse afin de limiter la quantité de gaz toxiques dans l’air. Or, les oxydes d’azote font partie des produits les plus polluants. En effet, ils provoquent des pluies acides et détruisent la couche d’ozone.

 

Les normes européennes, dites normes EURO, édictent les limites de rejets polluants nocifs pour tous les véhicules au-dessus de 3,5 tonnes enregistrés à partir de septembre 2009 pour EURO V et janvier 2014 pour EURO VI.

 

5. Stockage et manipulation de l’AdBlue®

 

Il faut savoir que l’AdBlue® n’est pas un produit dangereux. Par contre, il peut être corrosif pour certains métaux et, par conséquent, il faut limiter son contact à des matières plastiques ou des métaux inoxydables. En cas de déversement sur des surfaces en métal, brique ou béton, il est impératif de les nettoyer afin d’éviter la corrosion.

 

Il est recommandé de le stocker en intérieur, à l’ombre, à une température comprise entre o et 30°C.

 

Par contre, à partir de – 11°C, le liquide gèle, même s’il peut très bien être utilisé après décongélation.

 

Au-delà de 40°C, il se transforme en ammoniac.

 

Il faut éviter de contaminer l’AdBlue® avec des poussières ou d’autres corps étrangers.

 

De même, il ne faut pas utiliser de récipients ayant servi à transporter des matières telles que l’essence ou du diesel sous peine de contamination.

 

L’AdBlue® peut être stocké dans des bidons, des fûts ou des cuves selon la quantité à entreposer. Le produit n’est pas dangereux, toutefois, afin d’éviter de légères irritations, il est recommandé de porter une paire de gants.

 

En cas de contact avec la peau, un rinçage à l’eau suffit.

 

L’AdBlue® doit être versé exclusivement dans les réservoirs spécifiques munis d’un bouchon bleu avec l’inscription AdBlue®.

 

L’équipement doit rester propre et à l’abri de la poussière, du soleil et du gel.

 

6. Choisir sa cuve AdBlue®

 

4 critères doivent être pris en compte :

 

- A quel usage la cuve Adblue® est-elle destinée ?

 

On distingue 4 types d’usage : le stockage, la distribution, le transport et le ravitaillement. Des cuves peuvent cumuler plusieurs usages.

Certaines cuves servent uniquement au stockage du produit. Avec l’adjonction d’une pompe et d’un pistolet, elles permettent en sus de le distribuer.

Pour l’AdBlue® d’un point à un autre, opter pour une cuve de transport.

Enfin, les stations de ravitaillement permettent d’amener et de distribuer le produit directement sur un chantier ou un site d’exploitation.

 

- Type de cuves AdBlue®

 

On trouve des cuves simples et des cuves à double paroi.

 

♦ Les cuves simples paroi

 

Ces cuves présentent des avantages certains. Elles se transportent facilement à l’aide de poignées de levage et peuvent être déplacées avec un simple chariot élévateur. De plus, leur entretien est simple et rapide. Par contre, elles nécessitent l’adjonction d’un bac de rétention, c’est-à-dire un réservoir étanche, pour récupérer le liquide en cas de fuite et éviter un déversement sur le sol.

 

♦ Les cuves à double paroi

 

Ces cuves dispensent l’utilisateur de se procurer en plus un bac de rétention dans certains départements. Toutefois, 2 conditions sont exigées : le pompage du produit doit se faire par le haut de la cuve et il doit exister un dispositif de détection de fuites dans la double paroi.

 

Dans les 2 cas, la cuve doit être fixé solidement sur un sol plan maçonné.

 

- Lieu de stockage

 

Il peut s’agir d’un stockage intérieur ou extérieur. Certaines cuves doivent impérativement rester dans des endroits clos.

Pour le stockage extérieur, veiller à ce que la cuve offre une bonne résistance aux UV et aux intempéries.

 

- Matière de la cuve AdBlue®

 

On trouve des cuves en acier, polyéthylène ou en PEHD.

L’avantage du polyéthylène repose essentiellement sur son côté économique.

Par contre, l’acier et le PEHD sont plus résistants donc à privilégier pour les cuves de transport et pour les cuves extérieures.

Toutefois, le PEHD présente sans aucun doute le plus grand nombre d’avantages : il ne craint pas la corrosion, il est imperméable, il est résistant au vieillissement lié aux UV, aux chocs et à la fissuration.

Enfin, pour l’intérieur, opter pour une cuve en polyéthylène ou en PEHD.

 

- Quantité d’AdBlue®

 

Il est important de déterminer la quantité d’AdBlue® nécessaire à ses besoins. Les cuves de stockage et de distribution sont, en général, plus importantes que celles qui sont destinées au ravitaillement.

Les capacités varient considérablement et peuvent aller de 130 litres à 12.500.

 

Enfin, certaines cuves AdBlue® peuvent également servir à stocker du gasoil. Dans ce cas, il faut vérifier si les dispositions de l’ADR s’appliquent ou non (cf guide « règlementation du transport de carburant »).

 

Si vous souhaitez avoir plus d’information pour le choix et l’achat d’une cuve AdBlue®, n’hésitez pas à nous contacter !

 

> Voir notre gamme de cuve AdBlue®


Les autres guides de Stockage

 

Comment choisir sa Cuve ou citerne à carburant ?

Optez pour le modèle de cuve de stockage le plus adapté à vos besoins

 

Pompes et cuves de stockage pour hydrocarbures norme ATEX

Toutes les spécificités des cuves de stockage

 

Comment choisir son armoire de sécurité ou de sureté ?

Nous vous guidons à travers les différentes normes en vigueur

 

Comment choisir sa cuve d'arrosage ?

Les différents critères de sélection d'une cuve d'arrosage

 

Comment choisir sa cuve ou citerne pour engrais ?

Découvrrez la réglementation sur les cuves et les différents critères de choix

 

Comment choisir son récupérateur d’eau de pluie ?

Guide de choix sur la réglementation actuelle au sujet de la récupération de l'eau de pluie

 

Bien choisir son bac de rétention

Sélectionner son bac de rétention en fonction de sa matière et du volume souhaité

 

Bien choisir ses absorbants hydrocarbures et produits chimiques

Guide de choix sur les différents absorbants et leurs utilisations

 

Bien choisir son armoire de stockage de produits inflammables

Guide de choix sur le rôle de l'armoire, la règlementation, ainsi que les critères de choix et les accessoires

picto-tel Contactez-nous
+33 (0)3 67 68 11 00
Du lun au jeu de 8h-12h
de 14h-18h et le ven jusqu'à 16h
Achatmat AEROPARC 3 - 15 rue du cordonnier 67960 ENTZHEIM