picto-menu Catalogue

« Retour vers Gants de protection > Gants de protection : les normes en vigueur

Gants de protection : les normes en vigueur


La main est un outils indispensable mais fragile. Il est donc primordial de préserver cet outil de travail en adoptant des mesures de prévention simples : prendre conscience de la vulnérabilité et des risques encourus par la main, en prenant quelques précautions simples (choix du bon outil, préparation des gestes, détermination du risque lié au poste de travail...) mais surtout en protégeant ses mains avec des gants adaptés à la tâche à effectuer !

 

Qu'il s'agisse de risques mécaniques comme les coupures, de dangers thermiques tels que les brûlures ou d'agressions chimiques, les mains de vos employés sont constamment menacés sur le lieu de travail. Achatmat propose une gamme complète de gants de protection destinés à protéger vos mains et ceux de vos employés dans toutes les situations du quotidien de votre environnement de travail.

 

Différentes normes européennes permettent de définir les indices de protection des gants, la plupart de ces normes sont symbolisées par un pictogramme associé à une liste de niveaux de performance.

Voici une liste des principales normes CE - EN pour les gants de protection professionnels :

 

 

Voici quelques précisions sur les principales normes en vigueur pour les gants de protection :

 

EN 388

La norme EN 388 s'applique à tous les types de gants de protection en ce qui concerne les agressions physiques et mécaniques par abrasion, coupure par tranchage, perforation et déchirure. Cette norme ne s'applique pas aux gants anti-vibrations. Elle répartie les gants selon 4 attributs pour faire le choix des gants selon votre activité et suivant le risque.

 

Attribut 1 : Résistance à l'abrasion (de 0 à 4)

Déterminée par le nombre de cycles nécessaires pour user jusqu'à la perforation l'échantillon du produit.

Attribut 2 : Résistance à la coupure par tranchage (de 0 à 5)

Déterminée par le nombre de cycles nécessaires pour couper l'échantillon à une vitesse constante.

Attribut 3 : Résistance à la déchirure (de 0 à 4)

C'est la force minimale nécessaire pour déchirer l'échantillon.

Attribut 4 : Résistance à la perforation (de 0 à 4)

C'est la force nécessaire pour percer l'échantillon avec un poinçon normalisé.

La plupart des normes européennes concernant les gants de protection sont représentés par un pictogramme en forme de bouclier (symbole de protection face au risque) associé à une liste de niveaux de performance obtenus à un ou plusieurs tests en laboratoire.

 

Les niveaux vont de 0 à 4, 5 ou 6. 0 étant un résultat insuffisant face aux critères d'une norme et 4, 5 ou 6 le niveau le plus élevé donc le plus performant. Un " X " dans un résultat de test signifie que ce test n'est pas réalisable pour cet EPI ou qu'il n'a pas été réalisé. Un seul résultat de test supérieur à 0 dans une norme suffit au fabricant pour revendiquer la conformité à cette norme.

Il existe 6 principales normes, correspondant à différents risques :

EN 374-2 : norme de résistance à la pénétration

Les gants de protection répondants à cette norme sont particulièrement efficaces contre les risques microbiologiques.


EN 420

La norme EN 420 précise les exigences générales des gants de protection en terme de :

Identification du fabricant et marquage du produit.

Innocuité (ex: PH des matériaux qui doit être le plus neutre possible).

Respect des tailles convenues.

Dextérité : il convient qu'un gant apporte autant de dextérité que possible selon l'usage auquel il est destiné.

Composition du gant.

Emballage, stockage, entretien et nettoyage.

Informations utilisateur sur la notice d'instruction quelle que soit la catégorie d'EPI : performances, pictogrammes, utilisations, précautions d'emploi, gamme de tailles disponibles,...

 

EN 407

La norme EN 407 spécifie des méthodes d'essai, des exigences générales, des niveaux de performance thermique et le marquage des gants de protection contre la chaleur et/ou le feu. Elle s'applique à tous les gants qui doivent protéger les mains contre la chaleur et/ou les flammes sous l'une ou plusieurs des formes suivantes : feu, chaleur de contact, chaleur convective, chaleur radiante, petites projections de métal fondu ou grosses projections de métaux en fusion.

 

Les essais ne peuvent s'effectuer que pour des niveaux de performances et non des niveaux de protection.

Attribut 1 : Résistance à l'inflammabilité (de 1 à 4). Fondée sur le temps pendant lequel le matériau reste enflammé et continue ensuite à se consumer après que la source d'ignition ait été supprimée.
Attribut 2 : Résistance à la chaleur de contact (de 1 à 4). Fondée sur la température dans la gamme de 100 à 500°C à laquelle celui qui porte les gants ne sentira aucune douleur pour une période d'au moins 15 secondes.
Attribut 3 : Résistance à la chaleur convective (de 1 à 4). Fondée sur le temps pendant lequel le produit est capable de retarder le transfert de la chaleur d'une flamme.
Attribut 4 : Résistance à la chaleur radiante (de 1 à 4). Index indiquant le temps nécessaire à l'échantillon pour s'élever à un niveau de température donné.
Attribut 5 : Résistance à de petites projections de métal en fusion (de 1 à 4). Index indiquant la quantité nécessaire pour élever l'échantillon à une certaine température.
Attribut 6 : Résistance à d'importantes projections de métal en fusion (de 1 à 4). Index indiquant la quantité nécessaire pour provoquer la détérioration d'un semblant de peau placé directement derrière l'échantillon.

 

EN 511

La norme EN 511 définit les exigences et méthodes d'essai des gants de protection contre le froid transmis par convection ou conduction jusqu'à -50°C. Ce froid peut-être lié aux conditions climatiques ou à une activité industrielle. Les valeurs spécifiques des différents niveaux de performance sont déterminées d'après les exigences propres à chaque catégorie de risque ou à chaque domaine d'application spécial.

 

Attribut 1 : Résistance au froid convectif (0 à 4)

Mesure de la valeur de l'isolation thermique du gant en m2 x °C/W.

Attribut 2 : Résistance au froid de contact (0 à 4)

Mesure de la valeur de la résistance thermique du gant en m2 °C/W.

Attribut 3 : Imperméabilité à l'eau (0 ou 1)

Indique qu'il y a ou non pénétration au bout de 30 minutes.

 

EN 374

La norme EN 374-2 spécifie une méthode d'essai pour la résistance à la pénétration des gants de protection contre les produits chimiques et/ou les micro-organismes. Lorsque les gants résistent à la pénétration, qu'ils sont essayés selon cette partie de l'EN 374, ils constituent une barrière efficace contre les risques microbiologiques.

 

Attribut 1 : Pénétration (0 ou 1)

Indique que le produit résiste ou non à la pénétration de l'eau et de l'air.

La norme EN 374-3 concerne la détermination de la résistance des matériaux constituant les gants de perméation par des produits chimiques non gazeux potentiellement dangereux en cas de contact continu. Il convient donc d'insister sur le fait que cet essai ne rend pas compte des conditions susceptibles d'être rencontrées en service, et il est recommandé de n'utiliser les résultats de l'essai, qui ont une valeur essentiellement relative, que pour comparer des matériaux par grandes catégories de temps de passage.

 

Attribut 2 : Perméation (de 1 à 6)

Indique le temps nécessaire à un produit dangereux pour traverser le film protecteur par perméation :

> 10 minutes : classe 1

> 30 minutes : classe 2

> 60 minutes : classe 3

> 120 minutes : classe 4

> 240 minutes : classe 5

> 480 minutes : classe 6

 

Le pictogramme "résistant aux produits chimiques" doit être accompagné d'un code à 3 chiffres. Celui-ci se réfère aux lettres d'identification de 3 produits chimiques (parmi la liste prédéfinie de 12 produits chimiques ci-contre) pour lesquels un temps de passage de 30 minutes au minimum a été obtenu.

 

Comment utiliser le gant et l'entretenir ?

 

La protection assurée par le gant de travail ne sera optimale que s'il est correctement utilisé et entretenu.

Inspecter les gants avant toute utilisation, rechercher des signes de vieillissement prématuré et de dégradation comme un changement de couleur, des craquelures, des trous, ou des odeurs particulières...

Utiliser correctement le gant de protection, c'est à dire pour la tâche prévue et non pour un autre poste de travail. Il faut également veiller à les enfiler sur une peau propre et sèche afin d'éviter toute altération prématurée du gant de protection.

Laver les gants (réutilisables) régulièrement en respectant les recommandations du fabricant, à l'eau et au savon, après chaque utilisation et avant de les retirer afin d'éviter toute contamination.

Se laver les mains régulièrement bien évidemment, mais également éviter de partager vos gants, ceux-ci doivent rester strictement personnels afin de limiter la transmission d'infections.

 

> Voir notre gamme de gants de protection pour professionnels

 

Les autres guides d'EPI

 

Guide complet sur les équipements de protection individuelle (EPI)

Les différents EPI qui sont obligatoires et réglementés lors d’un travail impliquant un risque pour la personne.

 

Quand et pourquoi utiliser un masque de protection respiratoire

Guide pour sélectionner la protection respiratoire la plus adaptée

 

Protection des yeux : choisir les bonnes lunettes de sécurité

Aide pour sélectionner la protection oculaire la plus adaptée

 

Combinaisons de protection : comment choisir ?

Quelle combinaison pour quelle situation ?

picto-tel Contactez-nous
+33 (0)3 67 68 11 00
Du lun au jeu de 8h-12h
de 14h-18h et le ven jusqu'à 16h
Achatmat AEROPARC 3 - 15 rue du cordonnier 67960 ENTZHEIM