picto-menu Catalogue

« Retour vers Entretien rénovation matériaux > Les étapes clés du traitement BIOCIDES

Les étapes clés du traitement BIOCIDES

 

Toute intervention de traitement biocide exige une parfaite connaissance du terrain, du milieu et de ses composantes.

 

Le déroulement se fait en 3 phases :

1. Le repérage des sites présentant des signes d’infestation, qui fait l’objet du travail de suivi sanitaire par les services concernés.

2. La préparation : observation précise et rigoureuse du site à traiter et identification des besoins.

Le diagnostic des parasites et infestations revient aux personnes compétentes pour cette activité.

3. Le traitement.


La maîtrise de l’application de produits biocides est technique et délicate car elle requiert un savoir sur différents aspects :

- la connaissance des problématiques sanitaires en zones non agricoles (nuisibles, maladies et connaissance des moyens de lutte),

- la connaissance du risque pour l’applicateur et le public,

- les effets possibles sur l’environnement et les solutions pour en limiter l’impact.

Quelques clefs sont résumées ci-dessous pour guider les professionnels. Pour plus d’informations, la Norme AFNOR NF U43-500 est la référence en matière de sécurité et peut aider à réaliser une application de qualité, en toute sécurité, pour les personnes et pour l’environnement. Au préalable de toute intervention, il est nécessaire de créer un dossier regroupant au fur et à mesure toutes les informations concernant l’intervention.

 

1. REPÉRAGE :

 

- Identifier le secteur d’intervention sur un plan

- Identifier les personnes responsables sur le site

- S’assurer que tous les membres de l’équipe aient les compétences nécessaires

(Certaines interventions nécessitent des formations/certificats spécifiques)

- Repérer les contraintes environnementales et humaines : zones sensibles (présence d’enfants, d’aliments, d’animaux, proximité de point(s) d’eau)

- Vérifier la réglementation régissant le site à traiter : signalisation, normes agroalimentaires.

 

2. PRÉPARATION :


Cartographier le plus précisément possible le site à l’aide de plans ou de schémas :

- y reporter les dimensions nécessaires à une bonne estimation des surfaces à traiter

- distinguer les zones sensibles, les zones à traiter et les zones sans traitement

Conserver les mesures (cf. fiche 4) pendant la durée du traitement et même au-delà pour pouvoir s’y reporter à tout moment.

 

Repérer la source de l’infestation, c’est-à-dire la raison de la présence des nuisibles dans la zone à traiter (points d’eau, nourriture) et les points d’entrées.

 

Définir le(s) produit(s) à utiliser en fonction de l’usage prévu, le matériel, les EPI*. Calculer la juste dose en fonction du produit, de l’espèce, de la zone à traiter et du moyen d’application (cf. fiche 4 et 5) Vérifier que le produit est autorisé pour l’usage envisagé (vérifier l’étiquette du produit, fiche 8).

 

Les bonnes questions :

- Quelle est la zone d’intervention exacte et la surface à traiter ?

- Quelle est la nature de l’infestation ?

- Combien de personnes seront mobilisées pour réaliser l’intervention (en fonction de la surface à traiter) ?

- Quels sont les facteurs favorisant cette infestation ?

- Les contraintes environnementales et humaines ont-elles toutes été identifiées lors du repérage ?

- Comment puis-je améliorer la situation et résoudre le problème ?

- Peut-il être résolu / amélioré via une adaptation du site en lui-même ?

(reboucher un mur, déplacer une source de nourriture, ranger/arranger la zone)

- Quel est le mode de traitement le plus adapté à la situation : gaz, méthode alternative, produits chimiques prêts à l’emploi ? Parfois une combinaison des méthodes s’avérera la solution la plus efficace.

 

Quel produit utiliser ?

Définir une bonne stratégie de lutte, en variant d’une année sur l’autre les substances pour éviter notamment :
• le développement de phénomènes de résistance,
• l’accumulation de résidus sur une même surface,

S’assurer de l’adéquation du (ou des) produit(s) choisi(s) avec :
• le problème à traiter,

• les contraintes environnementales et humaines préalablement identifiées (consulter les fiches techniques, les catalogues, les étiquettes…)
• les conditions de stockage, de mise en œuvre et d’élimination

 

Quel matériel utiliser ?

Le cas échéant acheter (ou renouveler) le matériel afin d’avoir toujours un matériel en complète adéquation avec les méthodes d’application des produits choisis.

 

Quels Equipements de Protection Individuelle (EPI) utiliser ?

Le cas échéant acheter ou renouveler les EPI afin d’avoir toujours un matériel en complète adéquation avec les méthodes d’application des produits choisis.


La zone traitée nécessite-elle un accompagnement technique ?

Calculer la juste dose en fonction du produit, de l’espèce, de la zone à traiter et du moyen d’application. Vérifier que le produit est autorisé pour l’usage envisagé (vérifier l’étiquette du produit).

 

3. LE TRAITEMENT :

 

- Baliser la zone de traitement et si besoin en interdire l’accès.

Pour certains traitements il est nécessaire d’informer le public qu’un traitement va avoir lieu (voir fiche 9).

- Porter les EPI adéquats.

- Ne pas hésiter à reprendre des mesures plus précises au cours de la phase de traitement pour affiner le repérage et adapter la dose.

- Consigner dans le cahier d’intervention lors de chaque passage : les produits, les quantités, le matériel utilisé, et les conditions d’application (incluant les conditions météorologiques si nécessaire)

- Visiter les sites régulièrement et s’assurer du ramassage des nuisibles morts (rongeurs)

- Nettoyer le site à la fin du traitement en récupérant le matériel et en éliminant les reliquats de produits

 

SUIVI POST-TRAITEMENT :

 

- Vérifier auprès du client l’efficacité du traitement,

- Conserver un historique des enregistrements des traitements effectués pour chaque site.

- Les bons réflexes en cas de problème :

- Contacter le fournisseur dont les coordonnées sont inscrites sur l’étiquette du produit,

- Transmettre les informations au fournisseur inscrit sur l’étiquette concernant les phénomènes de résistance

(ex : réapparition de nuisibles trop rapide, inaction du traitement, etc.)

 

LA JUSTE DOSE

 

La réglementation demande que les produits soient utilisés avec précaution. Ceci implique d’appliquer la juste dose homologuée de produit indiquée sur l’étiquette. Les zones d’application en biocides sont en général morcelées et parsemées d’obstacles que l’applicateur doit contourner lors de l’application. Dans la plupart des cas, lorsque le traitement requiert l’application de produit prêt-à-l’emploi, une bonne lecture de l’étiquette peut suffire à connaître la dose à appliquer. Néanmoins, il faut savoir étalonner son matériel et diluer le produit si nécessaire.

 

> Voir notre gamme de produits biocides

 

Les autres règlementations

 

Le CERTIBIOCIDE

Le certificat pour la vente et la distribution de BIOCIDESCIDE

 

Tout savoir sur le stockage de produits Phytosanitaires

Guide complet pour comprendre la réglementation du stockage de produits phytosanitaires

 

Pourquoi s'équiper d'une armoire de sécurité

Mise en garde contre les risques d'un stockage imprudent

 

Tout savoir sur la réglementation du transport de carburant

Le transport de carburant est régi par l’arrêté du 29 mai 2009

 

Législation sur le matériel de premiers secours

Réglementation correspondante à l'obligation de s'équiper d'un matériel de premiers secours

 

Quels produits pour se conformer à la réglementation sur la rétention de polluants

Guide complet pour comprendre ce qu’est la rétention de produits polluants

 

Réglementation relative aux bacs de rétention

Guide sur les différents niveaux de réglementation de la rétention en France

 

Tout savoir sur les ERP (Établissements recevant du public)

Guide sur l'ensemble des règles et lois à respecter afin de garantir la sécurité du public.

 

Réglementation des panneaux de signalisation routière

Guide complet pour découvrir les différents types de panneaux

picto-tel Contactez-nous
+33 (0)3 67 68 11 00
Du lun au jeu de 8h-12h
de 14h-18h et le ven jusqu'à 16h
Achatmat AEROPARC 3 - 15 rue du cordonnier 67960 ENTZHEIM