Pour la période du 10/04/2017 au 21/04/2017, les délais de livraison risquent d'être un peu plus long que ceux indiqués.

Nous contacter Nos marques
Nous contacter Nos marques

Matériel et outillage BTP, équipement industriel et matériel collectivité
Le site de vente en ligne préféré des professionnels pour leurs achats

  • 03 68 00 04 30

En raison des fêtes de fin d'années, certaines commandes ne pourront être livrées avant janvier 2017, n'hésitez pas à nous contacter !

Du mal à choisir ?

Nos guides de choix vous accompagnent dans vos achats !

Voir plus

Nos marques pour
Aiguilles vibrantes


AIGUILLE VIBRANTE 

 

Pourquoi vibrer le béton ?

Le béton frais est un mélange de ciment, d’eau, de sable, de gravillons, d’adjuvants et de bulles d’air. En favorisant l’imbrication des granulats et en expulsant les bulles d’air, la vibration assure le bon remplissage des moules et des coffrages et l’enrobage des armatures. Elle est un élément clé pour obtenir un parement de qualité et une résistance mécanique optimale.

 

Quand et comment vibrer ?

Le béton doit être vibré dès sa mise en œuvre en plongeant rapidement l’aiguille dans le béton et en la remontant lentement (le trou dans le béton frais doit se refermer lors du retrait du vibrateur).

Pour les éléments verticaux

- voiles, poteaux etc…

- la vibration est réalisée par couches de 50 à 60 cm en faisant pénétrer le vibrateur de 10 à 15 cm dans la couche de béton précédente.

Dans le cas d’une réservation dans un voile telle qu’une ouverture de fenêtre par exemple, on vibrera par couches de 50 cm, d’un seul côté jusqu’à l’apparition du béton de l’autre côté évitant ainsi la création d’une poche d’air et assurant le bon remplissage de la partie inférieure.

 

Avec quoi vibrer le béton ?

Au moyen de vibrateurs internes et externes.

Les premiers sont plongés directement dans le béton.

Les seconds, moins courants, sont fixés sur le moule ou le coffrage et conviennent particulièrement à la mise en œuvre des bétons secs et/ou fortement ferraillés.

 

3 familles de vibrateurs internes

Selon la source d’énergie disponible sur le chantier, on utilisera un vibrateur (ou aiguille vibrante) pneumatique, électrique ou mécanique. Tous sont mis en vibration par la rotation d’une masse excentrée située dans l’aiguille et animée soit :

- par un flux d’air fourni par un compresseur,

- par un flexible mis en mouvement par un moteur thermique ou électrique,

- par un moteur électrique incorporé dans l’aiguille, alimenté par un convertisseur de fréquence et de tension qui transforme le courant 230/400 V-50 Hz en 42 V-200 Hz.

Il existe des modèles à boîtier convertisseur intégré que l’on branche directement sur le réseau 230 V monophasé.

 

Comment choisir son vibrateur interne ?

Il faut adapter la puissance et le diamètre du vibrateur à l’importance de la masse à vibrer, sachant que le diamètre de l’aiguille en mm est égal à son diamètre d’action en cm. Par exemple, une aiguille de 50 mm de diamètre a un diamètre d’action de 50 cm. Il faut aussi prévoir un chevauchement correct des zones d’action afin d’assurer la vibration de la totalité du béton.

 

ACHATMAT a fait le choix de travailler avec des spécialistes de la vibration (IMER et BETON TROWEL)
Nos filtres vous permettrons de faire un choix précis d’après les critères ci-dessus.

Numéro de page : P2248