Nous contacter Nos marques
Nous contacter Nos marques

Matériel et outillage BTP, équipement industriel et matériel collectivité
Le site de vente en ligne préféré des professionnels pour leurs achats

  • Lun à Jeu 8-12h 14-17h30 & Ven 16h
    03 67 68 11 00

Du mal à choisir ?

Nos guides de choix vous accompagnent dans vos achats !

Voir plus

Nos marques pour
Cuve récupérateur d'eau extérieure et enterrée


Cuve de récupération d'eau :
Un système de collecte des eaux de pluie, parfois appelé « récupérateur d'eau de pluie » ou « cuve à eau » est généralement composé de 5 éléments :
Tout d'abords il faut un toit ou une surface de collecte d'eau.
Ensuite un système de gouttière qui recueille l'eau recueillie par le toit (bambou, acier galvanisé ou PVC).
Un conduit drainant les eaux de pluie dans un conteneur de stockage aussi appelée cuve à eau.
Un système de dérivation des précipitations initiales (nettoyage de la zone de collecte)
Un grand conteneur, une cuve à eau (en surface) ou un réservoir (enterré).
Une gamme complète est disponible, du système le plus simple au plus élaboré. Il peut être utilisé pour boire (rarement, sauf après un traitement supplémentaire), pour un usage domestique, pour les potagers, pour les toilettes d'école, etc.

Pourquoi utiliser un réservoir d'eau :
L'eau devient de plus en plus difficile à trouver ou chère. Pourtant, ce système est plutôt efficace et peu coûteux pour la collecte et un stockage dans la cuve à eau, même si ce n'est que pour le jardinage, les potagers et les travaux domestiques. Mais il est particulièrement utile en période de pénurie ou en saison sèche, une période très difficile pour la plupart des agriculteurs des régions arides ou semi-arides.

La taille réelle du système dépendra de plusieurs facteurs : Votre budget, la quantité d'eau que vous voulez collecter. Pour cela il faut que le toit ait une surface satisfaisante et suffisante, en acier non peint (important pour éviter la pollution), en tuiles ou en fibre de verre. Ensuite, la hauteur du toit doit être suffisante pour permettre à l'eau d'alimenter le réservoir par gravité. Il existe plusieurs dispositifs de récupération d'eau plus ou moins élaboré mais le dispositif principal et le plus utilisé est la cuve à eau aussi appelé citerne à eau qui permet un stockage massif de l'eau pour une grande durée.

L'environnement doit être pris en compte pour l'emplacement et l'utilisation de votre cuve à eau :
S'il y a des arbres surplombant le toit, les feuilles et les graines peuvent boucher les gouttières et les conduits. De plus, les excréments d'oiseaux et les insectes qui tombent sur le toit seront lavés et transportés dans la cuve à eau. Un simple système de dérivation doit donc être prévu pour les premières eaux de pluie collectées.
Si les réservoirs sont enterrés, le tressage à proximité de la cuve à eau pose des problèmes car le développement des racines risque d'endommager les fondations ou le revêtement du réservoir, ce qui entraîne des fissures et des fuites. Ceux-ci doivent donc être supprimés.
La présence d'un sol dur, compact ou rocheux constitue un avantage pour la construction de réservoirs. En effet, les fissures peuvent apparaître plus facilement lorsque les fondations sont posées sur un sol susceptible de s'affaisser, de se dilater ou de se rétrécir.
- Si l'eau doit être utilisée pour boire, certaines précautions doivent être prises

Cuve à eau extérieure ou cuve à eau enterrée ?
Le type de cuve de récupération que vous allez choisir dépendra de vos besoins et de ce que vous voulez en faire. Il existe deux grands types de cuves et citernes pour de la récupération d'eau de pluie.
Tout d'abords il y a la cuve en extérieur. Ce type de cuve de récupération est majoritairement utilisé pour les taches quotidiennes tels que de l'arrosage, lavage de véhicules (voitures, camions, tracteurs, motos), ou pour laver vos outils, mais aussi pour de l'irrigation et de l'arrosage de parcelles, de champs ou de jardins. Il est peu commun que ce type de cuve a eau soit utilisé pour de l'alimentation sanitaire en raison du stockage d'eau possible qui est plutôt limité. Ce dispositif s'installe et se met en place très rapidement et n'engage pas de gros travaux pour changer les évacuations existantes. Le collecteur à eau se fixe directement sur la descente de la gouttière.
La pluie tombe directement sur le toit puis va couler jusqu'à la gouttière qui elle va transporter l'eau jusqu'à votre cuve. Le trop plein de la cuve à eau est raccordé au regard sur lequel arrive la descente de la gouttière ou du toit. Il est important d'avoir un petit filtre à l'entré de la cuve pour stopper les éléments les plus gros tels que des branches des plumes et des feuilles.
Le robinet pour faire sortir l'eau est à placer au point bas de la cuve et ils peuvent être équipés d'un raccord fileté et d'un bouchon ou petit robinet.
Intéressant à prendre en considération est d'avoir une petite pompe au fond de la cuve pour permettre de sortir l'eau de la cuve très facilement. A ce raccord fileté vous pouvez aussi y accrocher des tuyaux et autre matériel tels que des tuyaux d'arrosage ou des tuyaux de lavage.

Ensuite il y a la cuve enterrée : Ces cuves permettent souvent d'avoir un bien plus grand réservoir et un stockage d'eau beaucoup plus élevé. En effet puisqu'elle est enterrée elle prend moins de place et peut donc contenir plus d'eau de pluie. Elles contiennent en général de 1500 litres à 5000 litres contre 200 litres à 2000 litres pour les cuves à eau en extérieur. Leur mise en place est plus complexe et prend généralement plus de temps. Elle permet une utilisation pour bien plus d'activités et tâches. L'eau récupérée peut servir pour une utilisation sanitaire tels que pour votre lave-linge, vos toilettes avec la chasse d'eau, ou servir en point d'eau quelconque sans but de la boire (car non potable). La grande capacité de stockage mais surtout de conservation de l'eau offre de nombreux avantages. Vous pourrez arroser et laver à votre guise.

Exemple de consommation d'eau
Il est important avant de choisir sa cuve à eau de calculer au mieux le volume dont vous devez dimensionner votre récupérateur d'eau, prenez comme base les chiffres suivants :
La consommation pour l'arrosage de votre jardin consomme environ 15l/m².
Pour laver un véhicule de taille moyenne est de 200 litres.
Et la consommation en eau d'un laveur / nettoyeur à haute pression est de 350 litres/m².

Les normes et obligations concernant la récupération d'eau de pluie dans des cuves à eau :
Toutes les modalités concernant l'utilisation d'eau de pluie pour des besoins sanitaires sont explicitées dans l'arrêté du 21 août 2008. Pour faire simple, voici les 5 points les plus importants à retenir et à appliquer :
Il faut obligatoirement récupérer l'eau qui vient des toitures. Il ne faut pas récupérer l'eau d'une cour car elle est certainement polluée et n'est pas propre à la consommation même pour du lavage.
Il est interdit de redistribuer l'eau de pluie directement dans les cuisines ou salle de bain ou à l'intérieur de la maison hormis les caves, les garages ou et annexes non habitables.
Le réseau de distribution de pluie doit être différent du réseau d'alimentation en eau potable. Pour éviter les empoisonnements et les mélange entre eau potable et non potable. Obligation de signaler par un panneau « Eau non potable » tous les points d'alimentation en eau de pluie.
Les eaux de pluies pour usages sanitaires doivent impérativement faire l'objet d'une déclaration en mairie lorsqu'elles sont rejetées au réseau d'eaux usées. Autrement dit lors de chasses d'eau par exemple.  
Veuillez faire un entretien correct de votre récupérateur d'eau ou cuve à eau de pluie. Si vous souhaitez utiliser ce type d'installation sur le long terme il est conseillé et recommandé de faire une vidange et de nettoyer complètement la cuve une fois par an.
Dans le cas d'une utilisation sanitaire, nettoyez régulièrement les différents filtres de votre installation pour vous prémunir des bouchons, colmatages et autres problèmes de pompage.
Si vous avez mis en place une pompe, immergée ou non, il est grandement recommandé de nettoyer régulièrement le dispositif et le mécanisme d'aspiration (1 à 2 fois par an).
Pensez également à vérifier régulièrement, et nettoyer, vos gouttières et descentes de toit pour enlever les mousses et autres feuilles qui proviendraient de la toiture.
Pour nos amis habitant des régions froides, pensez à vidanger

Cuve à eau :

L'utilisation de l'eau de pluie : Ecologique et économique
Les avantages de l'utilisation de l'eau de pluie résident dans une diminution considérable des besoins  en eau potable et, par conséquent, des coûts qui en résultent, sans pour autant devoir s'en priver. L'eau de pluie assainie et sa structure initiale sont bénéfiques à la santé après un traitement qui la rend potable, une désinfection et un filtrage adaptés.
Traitement de l'eau pour une utilisation finale spécifique.
La pluie « lave le ciel » et peut donc contenir des polluants  tels que poussières, particules d'oxygène et d'azote ou  encore des substances telles que l'acide carbonique.

Les traitements suivants sont recommandés selon  l'utilisation d'eau de pluie souhaitée :
Pour l'arrosage du jardin
Treillis de gouttière, stabilisateur d'arrivée d'eau Echantillon à partir de la couche d'eau propre dans la cuve.
Pour la domotique (Lave-linge / toilettes / arrosage) Biovitor avec graviers de marbre ou filtre de cuve intégré avec stabilisateur d'arrivée d'eau filtration flottante.

 

Pour l'ensemble des besoins en eau dans la maison

Biovitor avec graviers de marbre ou filtre de cuve intégré avec stabilisateur d'arrivée d'eau filtration flottante traitement de l'eau potable avec ozone, lumière UV et charbon activé. Encouragement à l'installation de dispositifs de récupération des eaux de pluie. De nombreuses initiatives privées et commerciales encouragent le traitement des eaux pluviales et l'infiltration destinés à délester les canalisations d'eaux usées et à protéger la nappe phréatique. Nous vous proposons des installations de traitement des eaux pluviales hautement qualitatives, telles que, par ex., la première installation de récupération des eaux pluviales avec un rendement d'eau assainie de 100% grâce à un traitement biologique avec le système Biovitor. Cette technologie éprouvée fournit une eau de pluie claire, inodore et sans danger pour la santé.

 

L'eau de pluie n'est pas seulement un produit de substitution :
Le linge est doux, propre, blanc - sans adoucissant et avec moins de produits de lavage.
L'eau de pluie ne contient pas de calcaire. Lave-linge entartré, résidus de tartre dans les toilettes ou
dans le lavabo font partie du passé.
Les travaux de nettoyage ne laissent pas de trace de calcaire après séchage.
Les peaux sensibles supportent mieux l'eau de pluie.
Les animaux de compagnie se réjouissent à coup sûr de l'eau de pluie claire et propre.
Et pour ce qui est de l'arrosage du jardin : l'eau de pluie a toujours fait du bien aux végétaux.

L'eau de pluie transformée en eau potable présente une pureté particulièrement élevée dont la qualité originelle de l'eau convient parfaitement à l'être humain.

Le traitement de l'eau de pluie avec RainSafe® génère une eau potable hautement qualitative, adaptée à toutes les utilisations finales d'un foyer, y compris la boisson et la cuisine.

 

Hygiène

Les installations modernes de récupération des eaux de pluie, installées par des professionnels, ne présentent aucun risque pour la santé et fournissent une eau de pluie dont la qualité est nettement supérieure aux seuils européens applicables aux eaux de baignade.

 

Sécurité

La sécurité d'une utilisation finale des eaux de pluie, domestique et commerciale, est assurée par la mise en place d'une installation séparée pour l'exploitation des eaux de pluie, sans raccordement direct avec le réseau d'eau potable.

 

Des avantages convaincants :
En série avec dôme coulissant
Avec couvercle (praticable piéton et véhicule)
Réglage horizontal ou vertical sur le terrain
Accès libre de 600 mm conformément à la norme DIN 1989
Qualité contrôlée en permanence selon les conditions d'homologation du type de construction
Stabilité des formes élevée
Branchement maison, trop-plein et alimentation prêt à l'usage
Opaque
Protection UV pour une qualité de matériel constante
100% recyclable

Options

Avec Biovitor, y compris siphon de trop-plein et sécurité animaux
Compte tenu de leur standard de qualité élevé, toutes les cuves à enterrer peuvent être utilisées également comme cuves de collecte de matières fécales.

 

La technologie de moulage par rotation :
Fabrication d'une pièce, exempte de contraintes.
Utilisation optimale des matériaux pour une haute épaisseur de paroi.
Stabilité robuste des formes pour plus de sécurité.
Profilés de stabilisation spéciaux GreenLife.
Statique de cuve maximale comparée aux réservoirs moulés-soufflés par ex., peu adaptés à une installation enterrée.

Pour notre confort, nous consommons de plus en plus d'eau potable. La consommation moyenne d'une personne est estimée à 200 litres par jour ! Environ 50 % de cette quantité d'eau n'est pas liée à des besoins de potabilité - chasse d'eau, lave-linge, nettoyage etc.
L'arrosage d'un jardin et l'irrigation d'un potager sont également de très gros postes de consommation, sans parler des piscines ou du lavage des voitures. Tant de litres d'eau potable perdus... et que vous payez au prix fort ! En dehors du critère purement économique, il faut également prendre en compte que la ressource en eau n'est pas illimitée.
Le niveau moyen des nappes phréatiques baisse sensiblement depuis une trentaine d'années. Distribuer de l'eau potable de bonne qualité est devenu un réel défi pour les services publics et les opérateurs privés tant sur l'approvisionnement que sur le traitement. Voilà autant de bonnes raisons de diminuer votre consommation d'eau en mettant en place un système de récupération d'eau de pluie !

Numéro de page : P2573