Nous contacter Nos marques
Nous contacter Nos marques

Matériel et outillage BTP, équipement industriel et matériel collectivité
Le site de vente en ligne préféré des professionnels pour leurs achats

  • Lun à Jeu 8-12h 14-17h30 & Ven 16h
    03 68 00 04 30

En raison des fêtes de fin d'années, certaines commandes ne pourront être livrées avant janvier 2019, n'hésitez pas à nous contacter !

Du mal à choisir ?

Nos guides de choix vous accompagnent dans vos achats !

Voir plus

Nos marques pour
Matériel mise à la terre ATEX


Les Atmosphères Explosibles ou ATEX

Dans une atmosphère explosible, une étincelle produite par l’électricité statique peut générer une énergie suffisante pour déclencher un incident industriel : explosion, inflammation, incendie, accident corporel. Ce risque doit être maîtrisé par une mise à la terre appropriée.

Le danger des charges électrostatiques

Il existe de nombreuses manières de décrire l'électricité statique, mais dans les grandes lignes, il s'agit d'électricité «coincée» en un point. Dans un circuit électrique normal, les charges qui forment le courant électrique se déplacent dans un circuit fermé pour alimenter un système, comme un ordinateur ou une ampoule.

Dans ces circuits, la charge retourne toujours à la source dont elle provient. Le cas de l'électricité statique est différent.

L'électricité statique ne faisant pas partie d'un circuit fermé, elle peut s'accumuler dans les équipements, aussi bien dans les camions-citernes que dans les grands récipients pour vrac souple.

Bien que l'électricité statique soit souvent considérée comme une simple gêne, elle peut devenir un réel danger dans les industries à risque. Les décharges d'électricité statique ont été identifiées comme source d'ignition dans de nombreux processus que l'on retrouve dans de multiples secteurs de l'industrie. Bien qu'aussi puissante que les étincelles provenant de sources mécaniques ou électriques, on a tendance à sous-estimer le danger qu'elle représente, soit par manque de connaissance, soit par négligence ou complaisance.

En Europe comme aux États-Unis, les risques d'incendies provoqués par l'électricité statique sont traités dans les réglementations sur la santé et la sécurité au travail. En Europe, l'Article 4 «Évaluation des risques d'explosion» de la Directive 99/92/EC, aussi connue sous le nom de Règlementation ATEX pour la sécurité des travailleurs, fait clairement référence aux «décharges électrostatiques» comme source d'ignition potentielle, qui doivent donc être prise en considération lors de l'évaluation des risques d'explosion.

La responsabilité au quotidien pour la mise à la terre et la continuité de masse reviendra probablement aux opérateurs du site ou aux conducteurs. L'électricité statique étant un danger invisible et impalpable, le manque de connaissances en la matière peut entrainer des erreurs de bonne foi et une forme de complaisance susceptibles de provoquer des ignitions électrostatiques. Une bonne formation aux dangers que représentent les charges électrostatiques et l'utilisation d'équipements de mise à la terre

Notre Partenaire Newson Gale vous propose une large gamme de systèmes permettant l'évacuation des charges électrostatiques en milieu ATEX :

Gamme Earth-Rite  :

- ®Earth-Rite® RTR Protection des camions-citernes par la mise à la terre Earth-Rite RTR fournit la précision et la fiabilité nécessaires aux professionnels QHSE et aux ingénieurs en charge de la protection du personnel et des équipements contre les risques d’ignition.

 

- Earth-Rite® MGV Système de vérification de mise à la terre des charges électrostatiques monté sur camion Earth-Rite MGV (Mobile Ground Verification system – système de vérification mobile de la mise à la terre) est une technologie unique et brevetée destinée à fournir une confirmation automatique de mise à la terre des charges électrostatiques pour les camions en cours de chargement et de déchargement de produits inflammables/combustibles

 

- Earth-Rite® PLUS Protection des sites et des équipements de fabrication par la mise à la terre Earth-Rite PLUS fournit la précision et la fiabilité nécessaire aux professionnels QHSE et aux ingénieurs en charge de la protection du personnel et des équipements contre les risques d’ignition durant les opérations de chargement ou de déchargement des wagons, châssis mobile ou GRV

 

- Earth-Rite® MULTIPOINT II Mise à la terre des sites et des équipements de fabrication Earth-Rite MULTIPOINT II est un système unique de mise à la terre des charges électrostatiques qui peut surveiller la mise à la terre simultanée de jusqu’à huit (8) pièces d’équipement susceptibles de produire des étincelles électrostatiques

 

- Earth-Rite® FIBC Mise à la terre des charges électrostatiques pour des GRVS de type C Le système Earth-Rite FIBC contrôle la résistance des GRVS de type C et veille à ce que les éléments conducteurs soient capables de dissiper les charges électrostatiques conformément aux normes IEC 61340-4-4 « Standard test methods for specific applications – Electrostatic classification of flexible intermediate bulk containers (FIBC) » et NFPA 77 « Recommended Practice on Static Electricity »

 

Gamme Bond-Rite ®

 

- Bond-Rite® EZ Pinces autotest avec indicateur visuel Bond-Rite EZ est un appareil portable de continuité de masse électrostatique facile d’utilisation qui permet d’établir et de vérifier rapidement et en toute sécurité l’équipotentialité entre deux équipements pour une utilisation en zone EX 

 

-Bond-Rite® REMOTE Indicateur mural de mise à la terre La précision et la fiabilité du système Bond-Rite REMOTE améliore la sécurité des opérations susceptibles de générer des charges électrostatiques en testant en permanence la connexion de la pince aux conteneurs et aux autres éléments conducteurs du site


-Bond-Rite® REMOTE EP Pince autotest de mise à la terre des charges électrostatiques à alimentation externe Pour les applications nécessitant une mise à la terre pendant plus de 6 heures par jour, le système Bond-Rite® REMOTE EP (alimentation externe) permet de brancher jusqu’à 10 postes indicateurs au réseau 230 V CA ou 115 V CA de l’installation

 

Gamme Cen-Stat™


- Pinces de mise à la terre Cen-Stat™ Les systèmes de mise à la terre de la gamme Earth-Rite combinent système de verrouillage automatique et indicateurs visuels de la connexion à la terre et offrent le plus haut niveau de protection possible contre les risques d’ignition électrostatique. Il reste néanmoins possible que les prescripteurs choisissent d’utiliser des appareils de mise à la terre passive pour protéger les équipements, par exemple des pinces unipolaires.

 

- Enrouleur de décharge des charges électrostatiques Cen-Stat™ Les enrouleurs de câbles rétractables sont une alternative à l’utilisation des câbles spiralés Cen-Stat™. Il sont conçus pour les endroits où il est nécessaire de s’assurer que les câbles sont toujours bien rangés quand ils ne sont pas utilisés.

 

Pour comprendre comment fonctionne le marquage ATEX, achatmat va tenter de vous révéler ses subtilités.

 

Tout d'abord pourquoi un marquage ATEX ?

La sécurité globale, l’ouverture des marchés et le progrès technique. Ce qui prévaut est la meilleure protection des salariés et des biens industriels. La directive 1999/92/CE du 16/12/99 décrit les obligations de l’employeur (protection des Hommes) et la classification des zones. La directive 94/9/CE du 23/03/94 décrit les obligations à remplir pour la fabrication de matériels pour les zones à risques d’explosions.

 

La date d'application :

Obligatoire à partir du 1er Juillet 2003. Les sites existants ont jusqu’à Juillet 2006 pour satisfaire aux exigences essentielles de sécurité (voir directives).

 

Pour quel type de matériel ?

Les matériels électriques et mécaniques (nouveauté).

 

Comment ?

Le marquage ATEX reprend le marquage CENELEC (EExd IIC T6) précédé d’un nouveau code.

Exemple de marquage ATEX :

CE 600 Ex II 2 GD EEx d IIC T6

 

Cette inscription prend en compte :

CE : La directive européenne 

600 : Le numéro de l'organisme intervenu dans le processus de contrôle 

Le groupe d'équipement : I pour les mines, II pour les industries de surfaces

La catégorie d'appareils : I pour les zones ATEX (nous reviendrons ci dessous sur la notion de zone en fonction du risque) 0, 1, 2, 20, 21, 22 (donc toutes zones) et II pour les zones 1, 2, 21, 22 et III pour les zones 2 ou 22

 

==> Les Zones ATEX : c'est un classement des probabilité d'une atmosphère explosive en fonction de 2 éléments. Les Gaz et les Poussières. Les Gaz sont des zone 0, 1, 2 et le poussières 20, 21, 22

* Pour le Gaz (risques)

Zone 0 : En permanence ou pendant de longues durées ou fréquemment

Zone 1 : Ocasionnel en fonctionnement normal

Zone 2 : Pas susceptible de se présenter en fonctionnement normal, et de courte durée si accidentel

* Pour les Poussières (risques)

Zone 20 : En permanence ou pendant de longues durées ou fréquemment

Zone 21 : Occasionnel en fonctionnement normal

Zone 22 : Pas susceptible de se présenter en fonctionnement normal, et de courte durée si accidentel

 

Ensuite pour revenir au marquage, nous avons GD qui sont justement la nature de la matière explosible. G pour les gaz, D pour les poussières

EEx : le matériel répond aux modes de protection matériel par le CENELEC (normes européennes)

d : mode protection utilisée en l'occurence enveloppe anti-déflagrante

IIC : subdivision de gaz à mettre en relation avec la température d’inflammation qui est différente suivant les gaz. Plus le chiffre est important plus la substance est dangeureuse.

 

Les températures sont :

T1 : 450°C

T2 : 300°C

T3 : 200°C

T4 : 135°C

T5 : 100°C

T6 : 85°C 

 

Mais revenons aux groupes de Gaz :

I (pour les mines grisouteuses) nous avons le méthane en T1

II A (rappelez vous pour les industries de surface) nous avons :

- En T1 : Acétone, le toluène

- en T2 : Acetate d’amyle, n-butane, Alcool butylique, Cyclohexanone, Acide acétique, anhydre Gaz naturel Gaz liquéfié

- en T3 : Hexane, Essences, Fuels, Carburants de tuyères, Fuel de chauffage, Gazole, Kérosène

- en T4 : Acetaldehyde, Ethyl ether

II B (industries de surface)

- T1 : Gaz de cokerie, Gaz de ville

- T2 : Butadiene - 1.3, Alcool éthylique, Ethylène, Oxyde d’éthylène

- T3 : Pétrole, Isoprène

- T4 : Ether éthylique

II C (industrie de surface)

- T1 : Hydrogène

- T2 : Acétylène

- T6 : Di-Sulfure de carbone, Nitrate d’éthyle

Cette classe de température est valable bien sûr de -20 à + 40°C

Numéro de page : P2725