Pour la période du 10/04/2017 au 21/04/2017, les délais de livraison risquent d'être un peu plus long que ceux indiqués.

Nous contacter Nos marques
Nous contacter Nos marques

Matériel et outillage BTP, équipement industriel et matériel collectivité
Le site de vente en ligne préféré des professionnels pour leurs achats

  • 03 68 00 04 30

En raison des fêtes de fin d'années, certaines commandes ne pourront être livrées avant janvier 2017, n'hésitez pas à nous contacter !

Du mal à choisir ?

Nos guides de choix vous accompagnent dans vos achats !

Voir plus

Nos marques pour
Panneaux de signalisations fixes


Les Panneaux de signalisation : Comment ça marche ?

La Convention de Vienne sur la signalisation routière, adoptée le 8 novembre 1968, reconnaît que l’uniformité internationale des signaux et symboles routiers et des marques routières est nécessaire pour faciliter la circulation routière internationale et pour accroître la sécurité sur la route. Dans son annexe 1 huit catégories de signaux sont définies:

A. Signaux d'avertissement de danger 
B. Signaux de priorité 
C. Signaux d'interdiction ou de restriction 
D. Signaux d'obligation
E. Signaux routiers de prescriptions particulières
F. Signalisation routière d’information, d’installation ou de service
G. Signaux de direction, de jalonnement ou d'indication
H. Panneaux additionnels (placés sous les signaux)

Que dit la loi ?
- Article 1-1 :
Sont considérés comme homologués au sens du présent arrêté et des instructions interministérielles visées à l’article 1er du présent arrêté les produits certifiés marque NF-Equipements de la route et ce depuis le 1er Janvier 2014
- Article 2 :
Les panneaux de signalisation sont de forme et de couleur différentes suivant la nature des indications à porter à la connaissance des usagers de la route.

Ils se divisent en quatre catégories qui sont les suivantes :
- 1° Signaux de danger ;
- 2° Signaux comportant une prescription absolue ;
- 3° Signaux comportant une simple indication ;
- 4° Certains signaux relatifs aux intersections et aux régimes de priorité qui relèvent à la fois des diverses catégories précédentes.

À quelle hauteur implanter votre panneau ?
- En rase campagne : 1 m sous le dernier panneau.
- En ville : 2 m 30 sous le dernier panneau

Différence en panneau de signalisation de Classe 1 et Classe 2 ?
- Tous les panonceaux de catégorie M doivent désormais être systématiquement de couleur blanche
(arrêté du 16 mai 2001).
- Par souci d’efficacité et de cohérence, il ne faut pas mélanger des panneaux de classe 1 et de classe 2 dans un même champ de vision.
- Il est interdit de mettre 2 panneaux de formes différentes dos à dos.
- Toutes les couleurs sont rétro réfléchissantes à l’exception du noir et du gris.

Panneau de signalisation de classe 1
- Revêtement : microbille
- Durabilité : 7 ans

Panneau de signalisation de classe 2

- Revêtement : microbille haute densité
- Durabilité : 10 ans

Où poser les panneaux des différentes classe ?

Tous les panneaux doivent être rétro réfléchissants de classe 1 minimum.

La classe 2 est obligatoire :

- En rase campagne :
- pour tous les panneaux implantés à + de 2 m du sol et ceux implantés sur autoroutes et routes à grande circulation quelle que soit leur hauteur d’implantation.

- En ville :
- pour tous les panneaux lorsque la vitesse est relevée à 70 km/h.
- pour les panneaux de type AB dans les autres cas.

Quelle taille de panneaux choisir ?
On ne peut pas prendre n’importe quelle taille de panneaux. La règlementation NF stipule :

Les panneaux triangulaire :
1250 mm (grande) : sur routes à chaussées séparées
1000 mm (normale) : sur routes normales
700 mm : (petite) en milieu urbain, rues étroites

Les panneaux ronds ou disques :
1050 mm (grande) : sur routes à chaussées séparées
850 mm (normale) : sur routes normales
650 mm : (petite) en milieu urbain, rues étroites

Les panneaux carrés :
900 mm (grande) : sur routes à chaussées séparées
700 mm (normale) : sur routes normales
500 mm : (petite) en milieu urbain, rues étroites

 

Typologie des panneaux 

Les panneaux de signalisation français se répartissent en différents types :

 

Type A – Panneaux de danger (29 panneaux)
Type AB - Panneaux d'intersection et de priorité (9 panneaux)
Type B - Panneaux de prescription se subdivisant en : Panneaux d'interdiction - Panneaux d'obligation - Panneaux de fin de prescription. (88 panneaux)
Type C - Panneaux d'indications utiles pour la conduite des véhicules (52 panneaux)
Type CE - Panneaux d'indication d'installations pouvant être utiles aux usagers de la route (39 panneaux)
Type D - Panneaux de direction (56 panneaux)
Type Dp - Panneaux de jalonnement piétonnier (4 panneaux)
Type Dv - Panneaux de jalonnement des aménagements cyclables (13 panneaux)
Type Dc - Panneaux de signalisation d’information locale (2 panneaux)
Type E - Panneaux de localisation (26 panneaux)
Type EB - Panneaux de début et de fin d'agglomération (2 panneaux)
Type F relatif aux bornes de jalonnement kilométrique et hectométrique qui figurait dans l'arrêté du 24 novembre 1967 initial, mais a été supprimé depuis, les bornes sont classés dans la catégorie de type E 50.
Type G - Panneaux de position des passages à niveau (10 signaux)
Type H - Panneaux d'information (10 panneaux)
Type ID - Idéogrammes, emblèmes et logotypes (101 panneaux)
Type J - Balises (13 signaux)
Type AK, K, KC et KD - Panneaux de signalisation temporaire (35 panneaux)
Type M - Panneaux additionnels ou panonceaux (59 panneaux)
Type R - Feux et signaux lumineux (15 signaux)
Type SE - Symboles (37 signaux)
Type SR - Panneaux d’information de sécurité routière (4 panneaux)

Numéro de page : P2352