Nous contacter Nos marques
Nous contacter Nos marques

Matériel et outillage BTP, équipement industriel et matériel collectivité
Le site de vente en ligne préféré des professionnels pour leurs achats

  • Lun à Jeu 8-12h 14-17h30 & Ven 16h
    03 68 00 04 30

En raison des périodes estivales, le traitement et la livraison des commandes peut être ralenti ! Bonnes vacances !

Du mal à choisir ?

Nos guides de choix vous accompagnent dans vos achats !

Voir plus


Achatmat le spécialiste de la sécurité vous propose divers produits pour sécuriser vos agglomérations pour la circulation de véhicules. Voici quelques possibilités parmi d’autres que nous pouvons étudier ensemble, si vous avez un cahier des charges précis.

Le séparateur de voie pour sécuriser les bandes cyclables

Dans les endroits où des pistes cyclables ne peuvent être aménagées indépendamment de la chaussée, les bandes cyclables permettent de matérialiser la zone de circulation des vélos sur la chaussée. Les séparateurs de voie franchissables sont alors indiqués pour renforcer le marquage au sol.

Aménager une bande cyclable

Dans les zones urbaines où la vitesse est limitée et où la place peut manquer pour installer une piste cyclable séparée, la bande cyclable est l’alternative la plus utilisée. Ses avantages ? Elle permet de sensibiliser l’automobiliste au fait que des cyclistes peuvent circuler sur la chaussée. Concrètement, la bande cyclable, dont la largeur recommandée est de 1.50 m, se matérialise par des marquages au sol spécifiques :
- Une ligne discontinue T3 5u
- Des pictogrammes indiquant que cette voie est mise à disposition des 2 roues
- Le séparateur de voie franchissable

Pour sécuriser les bandes cyclables qui, contrairement aux pistes cyclables, ne sont pas indépendantes de la chaussée, les lignes discontinues qui matérialisent les voies de circulation peuvent être surmontées de séparateurs de voies franchissables. Ce dispositif n’empêche pas le stationnement sur le bas-côté aux emplacements prévus à cet effet. Il n’entrave pas non plus la circulation des véhicules de gros gabarit.

Le séparateur de voie franchissable permet de sécuriser la bande cyclable en la rendant plus visible de jour comme de nuit grâce à :
- Une couleur contrastée (rouge, vert ou noir)
- Des bandes réfléchissantes qui permettent leur détection de nuit

Facile à installer, le séparateur de voie franchissable apporte un sentiment de sécurité aux cyclistes qui empruntent les bandes cyclables. Ils incitent les automobilistes à ne pas empiéter sur l’espace de circulation des 2 roues.

Le coussin berlinois

Le coussin berlinois est un dispositif visant à réduire la vitesse des véhicules en zone urbaine. Il n’y a pas de réglementation propre pour déterminer l’utilisation du coussin berlinois, cependant des recommandations techniques déterminent le bon usage de ce dispositif.

Qu’est-ce que le coussin berlinois ?

Le coussin berlinois est une surélévation de la chaussée qui présente des avantages par rapport au traditionnel dos d’âne. En effet, le coussin berlinois ne s’étend pas sur toute la chaussée. Son franchissement est donc plus facile pour les véhicules de transport en commun et les deux roues. Un dos d’âne oblige à réduire excessivement la vitesse du véhicule pour le franchissement et donc incite les automobilistes à accélérer pour reprendre de la vitesse. Le franchissement du coussin berlinois quant à lui nécessite une vitesse moins réduite que le dos d’âne. Il inciterait donc moins le conducteur à reprendre de la vitesse après.

Comment implanter un coussin berlinois ?

L’implantation des coussins berlinois est autorisée dans les agglomérations où la vitesse est limitée à 50 km/h. Il peut également être installé dans un lotissement hors agglomération ou sur les aires de repos. Il convient d’installer les coussins berlinois dans des zones où les usagers ne seront pas surpris par leur présence et d’utiliser une signalisation adaptée. L’installation de coussins berlinois peut aussi s’accompagner de dispositifs complémentaires : rétrécissement de voie, ilot refuge, avancée de trottoir… Le coussin berlinois ne doit pas être installé sur les voies présentant un trafic supérieur à 6 000 véhicules/jour.

Les ralentisseurs jaunes et noirs


Les ralentisseurs jaunes et noirs sont des ralentisseurs destinés aux voies privées. Leurs caractéristiques techniques les rendent inadaptés pour tout autre usage. Ils trouvent toute leur utilité dans les zones privées où la vitesse ne doit pas dépasser 10 ou 20 km/h.

Caractéristiques techniques du ralentisseur de voie privée

Les ralentisseurs de voie privée sont des dos d’âne facilement repérables de loin. Leurs rayures jaunes et noires sont une de leurs caractéristiques. Leur faible largeur rend ce type de ralentisseur plus agressif que les dos d’âne classiques ou autres coussins ralentisseurs. Les modèles proposés peuvent varier en hauteur, en largeur et en longueur. Une vitesse plus ou moins basse est donc nécessaire pour leur franchissement :
- 10 km/h pour franchir un ralentisseur de 7 à 7.5 cm de hauteur pour 42 à 50 cm de largeur
- 20 km/h pour franchir un ralentisseur de 5 cm de hauteur pour une largeur de 30 à 50 cm
- Plus de 20 km/h pour franchir un ralentisseur de 5 cm de hauteur et de 90 cm de largeur

Usage du ralentisseur jaune et noir

Ce type de ralentisseur est particulièrement adapté pour ralentir significativement la vitesse des véhicules sur des voies privées. On les trouve généralement dans des entreprises. Ils permettent d’assurer la sécurité de la circulation dans des zones privées où il est demandé aux usagers de rouler à moins de 30 km/h. Ces ralentisseurs jaunes et noirs ne sont pas recommandés pour limiter la vitesse de circulation des véhicules sur une voie publique.

Numéro de page : P2494