picto-menu Catalogue

« Retour vers Bac de rétention > Bien choisir son bac de rétention

Bien choisir son bac de rétention

 

Achatmat vous propose un guide complet pour vous aider dans le choix et l’achat de bac de rétention. Qu’est-ce qu’un bac de rétention ? Quel est la réglementation actuelle ? Quels sont les critères de choix d’un bac ? …

 

Bacs de rétention en acier

 

 

 

SOMMAIRE

 

1. A quoi sert un bac de rétention ?

2. Règlementation sur la rétention

3. Critères pour choisir un bac de rétention

4. Type de bacs de rétention

5. Accessoires de rétention

6. Entretien d’un bac de rétention

 




1. A quoi sert un bac de rétention ?

 

Le rôle d’un bac de rétention consiste à supporter des réservoirs contenant des produits potentiellement dangereux ou polluants (produits chimiques, hydrocarbures, huiles) dans le but de recueillir des fuites. Il facilite également le déplacement de ces substances. Ainsi, l’environnement et les personnes sont protégés et, de plus, il permet de préserver la propreté de l’espace de travail.

Un liquide est considéré comme étant dangereux pour l’environnement dès lors qu’il peut causer des dommages aux sols et dégrader l’eau s’il était amené à se déverser dans la nature.

Le recours à des bacs de rétention est alors nécessaire.

Il existe un grand nombre de bacs de capacités différentes selon l’usage auxquels ils sont destinés.

Ils sont fabriqués à partir de divers matériaux en fonction du produit qui va s’y déverser.

 

2. Règlementation sur la rétention

 

Pour la rétention, les textes de référence sont l’arrêté du 2 février 1998 (article 10) relatif aux prélèvements et à la consommation d’eau ainsi qu’aux émissions de toute nature des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) soumises à autorisation modifié par l’arrêté du 4 octobre 2010 (article 25).

 

Trois cas de figure existent :

 

A. Les ICPE soumises à autorisation

 

Celles-ci doivent donc respecter les dispositions des deux arrêtés ci-dessus.

 

En cas de stockage de récipients dont la capacité individuelle n’excède pas 250 litres, la rétention doit être la suivante :

 

- Pour les produits inflammables (hormis lubrifiants) :

 

♦ Jusqu’à 800 litres de stockage : 100 % de rétention

♦ De 800 à 1600 litres : 800 litres de rétention

♦ Au-delà de 1600 litres : 50 % de rétention

 

- Pour les autres liquides :

 

♦ Jusqu’à 800 litres de stockage : 100 % de rétention

♦ De 800 à 4000 litres : 800 litres de rétention

♦ Au-delà de 4000 litres : 20 % de rétention

 

En cas de stockage avec au moins un récipient dont la capacité excède 250 litres, tel qu’une cuve IBC :

 

La rétention doit alors représenter 100 % de la capacité du plus grand contenant ou 50 % de la capacité totale stockée (retenir la plus grande valeur).

 

B. Les autres ICPE

 

Les ICPE non soumises à autorisation mais uniquement à déclaration doivent respecter les arrêtés préfectoraux, en fonction de leurs activités. Ces arrêtés reprennent généralement tout ou partie des 2 arrêtés nationaux. Concrètement, il faut se référer au récépissé de déclaration remis par la Préfecture.

 

C. Les installations non classées

 

Il n’existe actuellement aucune loi régissant ces installations. Toutefois, au vu de la jurisprudence en vigueur et du principe pollueur / payeur, la règle suivante s’applique : un volume de rétention doit être au moins égal à 50 % de la capacité totale de stockage sans pour autant être inférieur à la capacité du plus gros récipient (donc 50 % de tous les réservoirs ou 100 % du plus gros contenant).

 

De plus, toutes ces installations peuvent, en outre, être soumises à des dispositions encore plus contraignantes au cas par cas.


3. Critères pour choisir un bac de rétention

Bacs de rétention en acier

 


- Selon la capacité requise

 

Le volume du bac doit respecter les exigences imposées par la législation en fonction de la classification de l’entreprise (cf article relatif à la règlementation en vigueur). Il faut également prendre en compte le nombre de contenants présents.

 

En cas de stockage de différents produits, il faut s’assurer qu’ils ne sont pas incompatibles et qu’en cas de fuite, ils ne sont pas susceptibles de provoquer une réaction chimique. Dans ce cas, il ne sera pas possible d’utiliser une seule et même rétention.

 

 

Tableau de compatibilité des produits chimiques

 

Tableau de compatibilité des produits chimiques

 

- Selon le matériau

 

La nature des produits à stocker va déterminer le type de matériau à retenir.

 

♦ Bacs de rétention en acier (galvanisé ou finition polyépoxyde)

 

Bacs de rétention en acierIl est destiné aux produits polluants et/ ou inflammables non corrosifs (huiles, essences, peinture,..) et peut être utilisé pour un usage intensif au vu de sa résistance.

En effet, du fait de sa résistance au feu, il constitue le matériau le plus adapté pour les produits inflammables.

 

 

Bacs de rétention en plastique

 

♦ Bacs de rétention en plastique

 

Il peut contenir des produits polluants et corrosif car il résiste aux bases et acides.

 

 

 

 

♦ Bacs de rétention en Polyéthylène

 

Bacs de rétention en polyéthylèneLe polyéthylène est robuste et résistant. Il ne craint pas la corrosion et peut contenir des produits chimiques agressifs.

De plus, il existe désormais des bacs en polyéthylène entièrement recyclé, qui offrent les mêmes garanties que le polyéthylène classique.

 

Bacs de rétention en PEHD

 

♦ Bacs de rétention en PEHD

 

Ce matériau est recommandé pour stocker les produits corrosifs. Il offre effectivement une très bonne résistance chimique aux acides et aux bases.

 

 

 

 

 

♦ Bacs de rétention en Inox

 

Bacs de rétention en inoxPour les produits extrêmement corrosifs et agressifs, l’inox reste le meilleur matériau.

En outre, il est facile à nettoyer.

 

- Selon le lieu de stockage

 

En cas de stockage extérieur, le bac devra obligatoirement être installé sous un abri ou protégé par une bâche. Dans le cas contraire, en cas de pluie associée à des fuites, il pourrait très rapidement déborder et, par conséquent, des produits polluants pourraient s’écouler dans les sols.

 

- Selon l’utilisation

 

Le bac ne sera pas le même selon si l’utilisation va se limiter au stockage ou s’il est également prévu de soutirer des produits. Dans ce deuxième cas, il faudra opter pour un poste de soutirage avec bac.

De plus, s’il doit y avoir transvasement, il est possible de rajouter un support de fût ou un tréteau pour fût.

Si les récipients doivent être transportés, un bac sur roulettes sera indiqué. Enfin, le stockage en grande quantité nécessite un bac de rétention spécifique pour cuves IBC.

 

- Critères annexes

 

Enfin, il faut également tenir compte de la nature et de la quantité des récipients utilisés (bidons, fûts, IBC), si l’accès aux produits doit être sécurisé ou encore si la surface de rétention doit être importante. Dans ce dernier cas, il faudra prévoir l’ajout de plateformes et de rampes.

 

4. Type de bacs de rétention

 

- Bacs de rétention pour les petits volumes

 

Bac de rétantion petits volumes

 

En cas d’utilisation de petits contenants tels que des jerricans ou bidons qui, de plus, sont amenés à être régulièrement transportés, ces bacs sont intéressants vu qu’il n’est pas nécessaire d’avoir recours à une rétention importante. Nous pouvons citer 3 types de bacs.

 

 

♦ Bac de rétention gonflable

 

Ce type de bac est destiné aux engins de chantier afin de récupérer les huiles et carburants. Par contre, il ne retient pas l’eau ce qui évite tout débordement. Sa mise en place est rapide, il se range facilement et se vide simplement à l’aide d’une pompe.

 

♦ Bac de rétention souple

 

Le montage et l’utilisation de ce bac sont faciles et rapides. Il est indiqué pour la rétention de petits volumes et, notamment, pour du stockage temporaire. Il peut recevoir des produits inflammables ainsi que des polluants chimiques. De plus, il peut être utilisé aussi bien en extérieur qu’en intérieur.

 

♦ Bac de rétention pliable

 

Comme les deux bacs précédents, ce bac est facile à utiliser, à transporter et à ranger.

 

- Dalle de rétention

 

Bac de rétantion pliable

 

 

 

Elle trouve son utilisation dans les ateliers et les garages et permet de recueillir les hydrocarbures. Elle ne peut être utilisée qu’à l’intérieur ou sous un abri.

 




- Obturateur de rétention magnétique

 

Bac de rétantion pliable

 

 

 

Il peut être placé sur les plaques d’égout pour éviter des déversements accidentels. Ce dispositif est léger, facile à ranger et économique.

 



- Bac avec support de fûts

 

Bac de rétantion pliable

 

 

 

Ces supports sont utilisés pour entreposer des fûts installés sur le bac. Ils sont conseillés dans le cas d’utilisation de produits à haut risque car ils facilitent leur prélèvement et le transvasement.

 





- Box de stockage sécurisé

 

Box de stockage sécurisé

 

 

 

 

Ils apportent une sécurité maximum pour le stockage et le prélèvement de produits chimiques, de déchets toxiques et de liquides inflammables.

 





- Entrepôt de stockage avec rétention

 

Il s’agit de containers qui présentent 2 avantages : ils permettent d’entreposer les récipients en toute sécurité et apportent de l’espace pour soutirer, déplacer et pomper les liquides.

 

A noter, les liquides inflammables, toxiques, corrosifs et / ou dangereux pour l’environnement ne peuvent être stockés sous le niveau du sol que dans des réservoirs en fosse maçonnée ou assimilés.

 

5. Accessoires de rétention

 

Le bac de rétention peut être équipé de caillebotis (amovibles ou non), de pieds, roulettes, d’un passage pour fourches ou de châssis pour le stockage à l’horizontal ou sur plusieurs niveaux.

 

- Palette de rétention

 

Palette de rétention

 

Elle permet de déplacer les récipients avec une transpalette ou un chariot élévateur.

 




- Plateformes et rampes

 

Plateformes et rampes

 

 

 

La plateforme est réservée à un usage en extérieur et elle peut être utilisée aussi bien en cas de rétention statique ou de soutirage. Pour former un plancher, les plateformes sont fixées entre elles à l’aide de connecteurs. L’utilisation de plateformes et de rampes est destinée aux surfaces de rétention importantes. Elles permettent de mettre les zones en conformité avec la législation en vigueur.

 




- Bâche pour bac

 

Bâche pour bac

 

 

 

 

Elle permet d’utiliser des cuves en extérieur. Il s’agit d’une alternative intéressante en cas de manque de place. De plus, elle est indiquée lorsqu’il s’agit de produits présentant des risques d’émanation.

 






- Chariot de rétention

 

Chariot de rétention

 

 

 

Ce distributeur mobile facilite la manutention et la vidange.

 





- Magasin de stockage

 

Magasin de stockage

 

 

 

 

 

Il peut être installé à l’extérieur pour stocker des liquides dangereux.

 





6. Entretien d’un bac de rétention

 

Il est important de veiller à ce qu’aucune fuite ne stagne au fond des bacs pour garantir une durée de vie plus longue.

Pour ce faire, il est recommandé d’appliquer au fond du bac une couche de feuille d’absorbant polypropylène.

En cas de fuite, il suffira alors d’ôter la feuille et d’en installer une nouvelle.

En outre, Il ne doit contenir aucun élément étranger qui pourrait le rendre moins efficace.

D’autre part, les produits récupérés dans les bacs doivent être rejetés ou éliminés en respectant les termes de l’arrêté d’octobre 2010.

 

 

Si après lecture de ce guide complet sur le choix d’un bac de rétention vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter !

 

 

 

> Voir notre gamme de bac de rétention

 


Les autres guides de Stockage

 

Comment choisir sa Cuve ou citerne à carburant ?

Optez pour le modèle de cuve de stockage le plus adapté à vos besoins

 

Pompes et cuves de stockage pour hydrocarbures norme ATEX

Toutes les spécificités des cuves de stockage

 

Comment choisir son armoire de sécurité ou de sureté ?

Nous vous guidons à travers les différentes normes en vigueur

 

Comment choisir sa cuve d'arrosage ?

Les différents critères de sélection d'une cuve d'arrosage

 

Comment choisir sa cuve ou citerne pour engrais ?

Découvrrez la réglementation sur les cuves et les différents critères de choix

 

Comment choisir sa cuve ADBLUE

Guide complet pour tout savoir sur ce carburant écologique

 

Comment choisir son récupérateur d’eau de pluie ?

Guide de choix sur la réglementation actuelle au sujet de la récupération de l'eau de pluie

 

Bien choisir ses absorbants hydrocarbures et produits chimiques

Guide de choix sur les différents absorbants et leurs utilisations

 

Bien choisir son armoire de stockage de produits inflammables

Guide de choix sur le rôle de l'armoire, la règlementation, ainsi que les critères de choix et les accessoires

picto-tel Contactez-nous
+33 (0)3 67 68 11 00
Du lun au jeu de 8h-12h
de 14h-18h et le ven jusqu'à 16h
Achatmat AEROPARC 3 - 15 rue du cordonnier 67960 ENTZHEIM