Nous contacter Nos marques
Nous contacter Nos marques

Matériel et outillage BTP, équipement industriel et matériel collectivité
Le site de vente en ligne préféré des professionnels pour leurs achats

  • Lun à Jeu 8-12h 14-17h30 & Ven 16h
    03 67 68 11 00

« Retour vers Échafaudage professionnel > Bien choisir son échafaudage

Bien choisir son échafaudage

 

Achatmat vous propose un guide complet pour vous aider dans le choix et l’achat d’un échafaudage. Vous trouverez dans ce guide ce qu’est un échafaudage, les différents types d’’échafaudage, les matériaux que vous devrez choisir ainsi que les accessoires qu’on peut ajouter.

 

Echafaudage professionnelSOMMAIRE

 

1) L’ÉCHAFAUDAGE FIXE

A. Usage de l’échafaudage fixe

B. Utilisation de l’échafaudage fixe

C. Choix de l’échafaudage

D. Autres types d’échafaudages fixes

2) L’ÉCHAFAUDAGE MOBILE

A. Usage de l’échafaudage mobile

B. Type d’échafaudages mobiles

C. Matériau des échafaudages

3) ACCESSOIRES DES ÉCHAFAUDAGES

 

L’échafaudage sert à effectuer des travaux en hauteur (construction, rénovation et entretien).

 

- Notion de hauteur :

Cette notion est primordiale dans le choix d’un échafaudage. On distingue 2 types de hauteur :

♦ La hauteur de travail : hauteur atteinte par une personne de taille normale, debout, bras levés et tendus (celle-ci doit être supérieure à la hauteur de la zone sur laquelle il faut travailler). Elle correspond à la hauteur du plancher + 2 mètres et est identique à la hauteur d’accès d’un échafaudage.

♦ La hauteur d’un échafaudage : hauteur du dernier plancher. Jusqu’à 3 mètres, il est destiné à des petits travaux intérieurs et extérieurs. De 3 à 5 mètres, pour des travaux de hauteur moyenne. Au-delà de 5 mètres, pour des travaux importants avec équipement de sécurité obligatoire.

On distingue les échafaudages fixes des échafaudages mobiles ou roulants. Afin de déterminer quel échafaudage convient, il faut prendre en compte son usage, sa fréquence d’utilisation et les besoins et contraintes environnementales.

 

1) L’ÉCHAFAUDAGE FIXE

 

A. Usage de l’échafaudage fixe

 

Echafaudage FixeL’échafaudage fixe est destiné aux travaux importants sur une durée plus ou moins longue du fait de sa grande stabilité. Il permet de réaliser des travaux qui peuvent nécessiter le levage et la manutention de matériaux durs, sur une hauteur importante.

A éviter si le chantier nécessite des déplacements fréquents, si on doit être amené à travailler dans un escalier et si on recherche un montage et démontage rapide.

Les échafaudages fixes se décomposent en 6 classes en fonction de la charge autorisée :

♦ Classe 2 : 150 kg/m2

♦ Classe 3 : 200 kg/m2

Ces 2 classes sont indiquées en cas de travaux de peinture, de ravalement sans stockage de matériaux,

♦ Classe 4 : 300 kg/m2

♦ Classe 5 : 450 kg/m2

Pour les travaux de bétonnage et de plâtrage

♦ Classe 6 ou échafaudage multidirectionnel : 600 kg/m2.

Pour les travaux de maçonnerie lourde et de charpente

 

B. Utilisation de l’échafaudage fixe

 

Attention : la législation en vigueur (décret n° 2004-924 du 01/09/2004) impose une formation pour monter un échafaudage sur les chantiers professionnels. Ce décret fixe également les modalités de montage et de démontage.

D’autre part, ce texte est complété par une recommandation de la Confédération Nationale des Métiers et des Services (R408), dont le but est de prévenir les risques de chutes, l’effondrement des échafaudages, l’électrisation ainsi que l’interdiction d’utiliser des échelles, escabeaux ou marchepieds comme poste de travail.

 

C. Choix de l’échafaudage

 

Il existe plusieurs sortes d’échafaudages fixes en fonction des travaux à réaliser :

 

♦ L’échafaudage façadier

Pour des travaux de façade
(peinture, ravalement, isolation) ou de toiture.

Echafaudage façadier

♦ L’échafaudage de maçon

Pour des travaux de gros œuvre et de maçonnerie.

♦ L’échafaudage multidirectionnel

Pour les travaux de maçonnerie lourde et de charpente avec une charge importante.

Echafaudage multidirectionnel

♦ L’échafaudage de couvreur

Pour des travaux de couverture. Cet échafaudage dispose d’un système de protection en bas de pente de toit (un filet de sécurité, un garde-corps à l’extrémité)

Echafaudage de couvreur

D. Autres types d’échafaudages fixes :

 

♦ Échafaudage suspendu

 

Comme son nom l’indique, il ne repose pas sur le sol mais il est maintenu en suspension. Il existe 2 types d’échafaudages suspendus :

L’échafaudage suspendu de type console : Il est ancré à la structure porteuse à l’aide de consoles, crosses ou appuis muraux et fixé derrière la panne de la charpente ou par ancrage traversant le mur. Le poste de travail est identique à celui d’un échafaudage fixe (planchers, garde-corps)

L’échafaudage suspendu volant : un arrimage souple de plateforme est fixé à des parties de la construction (souche de cheminée, pignon de mur) à l’aide de câbles ou d’élingues. Cet échafaudage est recommandé pour un chantier localisé sur une partie spécifique du bâtiment ou pour un déplacement le long d’une façade.

 

L’échafaudage suspendu se distingue par sa stabilité et sa sécurité. Il est recommandé pour des travaux sous charpente et en débord de toit, pour des travaux aux angles de murs et corniches et pour des travaux de façades.

Contrairement à un échafaudage fixe classique, son montage est plus simple et plus rapide et il évite les contraintes existantes au sol (dénivelé important, terrain instable, bordure de route,..).

 

♦ Échafaudage sur mesure

 

Un échafaudage sur mesure peut combiner un échafaudage fixe classique avec un échafaudage suspendu et une plateforme.

Cette structure nécessite des garde-corps (hauteur minimale 1 mètre), des plateaux avec dispositifs anti-soulèvement et de plinthes, des trappes d’accès, des ancrages et des filets de protection anti-gravats.

L’échafaudage sur mesure est conçu en fonction du chantier. Il est destiné pour les travaux de grande ampleur et peut être loué.

 

2) L’ÉCHAFAUDAGE MOBILE

 

Echafaudage mobileA. Usage de l’échafaudage mobile :

 

Il est adapté à des petits et moyens travaux, sur une courte durée. A privilégier pour des travaux, qui nécessitent des déplacements de la structure et/ou avec des travaux dans un escalier et/ou un montage et démontage rapide est recherché.

 

B. Type d’échafaudages mobiles :

 

♦ Échafaudage roulant

 

Ce type d’échafaudage est le plus souvent utilisé par les artisans (peintres, crépisseurs…) et particuliers et doit respecter la norme NF E 85-200.
Le principal avantage est, bien entendu, le fait qu’il soit très facile à déplacer. Son montage est également rapide et facilité par des systèmes d’attache.
Il peut être utilisé jusqu’à une hauteur de 8 mètres à l’extérieur et 12 mètres à l’intérieur. On distingue 3 types d’échafaudages roulants en fonction de leur hauteur :
Jusqu’à 3 mètres de hauteur : montage très rapide, facilement transportable. Idéal pour les petits travaux. Résistant à la corrosion (privilégier l’aluminium). Confort assuré grâce à un large plateau. De 3 à 5 mètres : pour des travaux de hauteur moyenne. La hauteur de plateau est modulable et il est possible d’ajouter un rattrapage de niveau, un stabilisateur et un garde-corps.
Plus de 5 mètres : pour des travaux plus importants. La sécurité sera alors obligatoirement renforcée avec des stabilisateurs, des étayages, des plinthes et des garde-corps.


Utilisation de l’échafaudage roulant :

 

L’échafaudage roulant présente certaines contraintes. En effet, il ne doit en aucun cas être monté sur un sol meuble ni y fixer un appareil de levage. Ne pas l’utiliser en cas de vent important.

Si le sol est en pente de 10 à 20 %, un pied sans roue ou un ancrage doit être installé pour le stabiliser (à ne pas utiliser au-delà de 20 %).

 

Echafaudage pliant ou PIR : PIRL♦ Échafaudage pliant ou PIR / PIRL

 

Il s’agit de l’échafaudage ou la plateforme individuelle roulante (légère) le plus facile à manœuvrer. Son montage est très simple (poignées ou systèmes de verrouillage et d’encoches rapides). Il prend peu de place et est facile à ranger. Sa largeur le rend très stable. Les plateaux sont réglables et il permet d’atteindre les plafonds de la plupart des habitations (hauteur de 2,5 à 3 mètres).

 

Par contre, il faut savoir qu’en raison d’une sécurité limitée, il doit être réservé à des interventions de courte durée. En effet, il n’est pas nécessairement muni de garde-corps ou leur hauteur est insuffisante en position de travail la plus élevée. De plus, certains échafaudages pliants ne comportent pas de freins sur les roues. Enfin, sa charge est limitée à 150 kgs.

 

 

 

 

Echafaudage pour escalier♦ Échafaudage pour escalier

 

Cet échafaudage, qui peut être monté directement dans un escalier ou appuyé sur un rebord de mur, permet d’effectuer un travail en hauteur mais également de rattraper une différence de niveau. Il existe 2 sortes d’échafaudages escalier :

L’échafaudage pliant : maximum 3 mètres de hauteur, montage, maniement et stockage aisés. Par contre, il ne supporte pas de charges supérieures à 150 kgs.

L’échafaudage roulant : il peut aller jusqu’à 5 mètres, la hauteur du plateau est modulable, il est muni de garde-corps et d’échelles. Enfin, il supporte des charges jusqu’à 600 kgs.

 

L’échafaudage pour escalier est destiné à des travaux de courte durée. Faire attention à la hauteur de travail afin d’éviter d’avoir à lever les bras. Enfin, vérifier qu’il répond bien à la norme NF E 85-200.

 


C. Matériau des échafaudages

 

Il est possible de trouver des échafaudages en aluminium, acier et en fibre de verre.

 

Echafaudage en aluminium♦ L'aluminium :

 

Avantages : Il s’agit d’un matériau robuste qui peut supporter une charge de 250 kgs par plateau. Il ne craint pas la corrosion et, de ce fait, dure dans le temps. Enfin il est léger et, par conséquent, facile à manipuler (idéal pour les échafaudages pliants, fixes et roulants de petite hauteur et escalier).

Inconvénients : Il est déconseillé pour les travaux lourds de maçonnerie ou de construction (résistance portative limitée, contrairement à l’acier) et en cas de risque d’électrisation (dans ce cas, préférer la fibre de verre).

 



Echafaudage en acier♦ L'acier:

 

Avantages : l’acier est très solide et peut supporter jusqu’à 450 kgs par plateau. Il est très stable, d’où une grande sécurité pour les travaux en hauteur. De plus, s’il est traité par galvanisation à chaud (nos échafaudages en acier le sont), il peut durer très longtemps et ne craint pas l’usure.

Inconvénients : Malgré la galvanisation, il reste corrosif. Du fait de son poids important, il est difficile à manier et à monter. Enfin, comme pour l’aluminium, il ne doit pas être utilisé en cas de risque d’électrisation.

 



♦ La fibre de verre :

 

Avantages : La fibre de verre est de loin le matériau idéal pour les échafaudages. En effet, en plus d’être robuste (charge de 250 kgs par plateau), il est très stable, propre (utilisation possible en industrie alimentaire et en salle blanche), non corrosif et non conducteur.

Seul inconvénient : son coût est plus élevé.

 

Pour rappel, les échafaudages en bois sont strictement interdits.

 

Important : quel que soit l’échafaudage, vérifier qu’il répond bien aux normes en vigueur,
ce qui est le cas de tous les échafaudages vendus sur notre site.

 

3) ACCESSOIRES DES ÉCHAFAUDAGES :

 

Tous les échafaudages comprennent des plateaux avec des systèmes anti-soulèvement, qui constituent le plancher de travail, des garde-corps pour éviter les chutes (hauteur minimum de 1 mètre) complétées par des plinthes de butée de 10 à 15 cms, des montants (échelles pour accéder aux différents niveaux) et des contreventements (pour rendre la structure rigide).

En outre, il est possible de rajouter les éléments suivants :

D. Des stabilisateurs pour maintenir l’échafaudage (indiqués pour les structures hautes),
E. Des trappes d’accès
F. Des filets ou grillages de protection (filets anti gravats, antichute d’objets, de balisage, ruban adhésif de mise en garde, gainage des pieds d’échafaudage)
G. Des roues pour les échafaudages roulants afin de les déplacer pour facilement,
H. Des pieds pour les fixes pour les stabiliser
I. Des ancrages pour l’attacher à une structure porteuse

Bien entendu, plus la hauteur de l’échafaudage sera importante, plus il faudra rajouter d’accessoires. Ceux-ci sont également fonction du travail à réaliser.

 

Accessoires complémentaires de sécurité :

J. Des harnais de sécurité avec une longe (de 1 à 2 mètres) et des mousquetons. Ils doivent être reliés à un point d’ancrage du bâtiment, à l’échafaudage ou à une corde de sécurité.
K. Des filets antichute (selon les normes EN 13374 et 1263) avec des mailles de moins de 100 X 100 mm fixés sur toute la hauteur de la structure et en protection périphérique.

 

Pour les filets de protection et anti-chute, se reporter au guide relatif aux filets.

 

Si après lecture de ce guide vous avez d’autres questions sur les échafaudages, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou mail.

 

> Voir notre gamme d’échafaudages

 

Les autres guides de Travail en hauteur :

 

Bien Choisir son échelle professionnelle

Tout savoir sur les types d'échelles, les normes et les utilisations.

 

Bien Choisir son escabeau professionnel

Besoin d'informations sur les différents escabeaux ? Découvrez un guide complet.

 

Toutes les informations sur les filets antichute

Il est important de bien choisir son filet pour protéger les travailleurs, nous vous aidons à travers ce guide

Numéro de page : P