Pour la période du 10/04/2017 au 21/04/2017, les délais de livraison risquent d'être un peu plus long que ceux indiqués.

Nous contacter Nos marques
Nous contacter Nos marques

Matériel et outillage BTP, équipement industriel et matériel collectivité
Le site de vente en ligne préféré des professionnels pour leurs achats

  • 03 68 00 04 30

En raison des fêtes de fin d'années, certaines commandes ne pourront être livrées avant janvier 2017, n'hésitez pas à nous contacter !

Du mal à choisir ?

Nos guides de choix vous accompagnent dans vos achats !

Voir plus

Nos marques pour
Palans, Treuils, Tire-fort


Treuils pour quel usage ?

Avant de choisir un treuil, il convient de bien réfléchir à l’usage que vous souhaitez en faire. Posez-vous également les questions suivantes : A quelle fréquence vais-je utiliser le treuil ? Que vais-je tirer (voiture, bateau, remorque, quad) ?

 

Différents types de treuils

Il existe différents types de treuils :

- Les treuils manuels

- Les treuils électriques

- Les treuils mécaniques

- Les treuils hydrauliques

 

1. Les treuils manuels :

Parmi les treuils manuels, il est possible de distinguer le treuil à manivelle du treuil manuel horizontal.

Le treuil manuel est le modèle le plus simple à utiliser puisqu’il fonctionne « en traction ». Il est capable de tracter des charges lourdes pesant au maximum 500 kg. Sa fixation peut s’effectuer aussi bien sur un support mobile que fixe.

Quant au treuil manuel horizontal, il est capable de tirer des charges de 2 tonnes. Il est constitué de deux crochets à linguet qui sont présents pour des raisons de sécurité. Pour tracter avec ce type de treuil, il faudra cependant que vous fassiez appel à vos muscles ainsi qu’à votre énergie.

 

2. Les treuils électriques

Les treuils électriques peuvent être équipés de différentes commandes comme par exemple le bouton marche/arrêt ou bien le bouton avant/arrière. Certains modèles peuvent être commandés grâce à une télécommande. Offrant plus de sécurité que les treuils manuels, ce type de treuil vous fera bénéficier d’un meilleur confort.

Comme pour les treuils manuels, on peut distinguer deux treuils électriques différents :

- Le treuil électrique mobile : simple d’utilisation, il peut être rattaché directement à une boule d’attelage d’un véhicule par exemple. Ce treuil dispose d’un moteur 12 V ou 24 V qu’il est possible de relier à la batterie d’une voiture.

- Le treuil électrique fixe : ce type de treuil est très solide et fiable. Fonctionnant avec un moteur de 12 V, Le treuil électrique fixe est doté d’un frein s’activant automatiquement.

 

3. Les treuils mécaniques

Le treuil mécanique est l’un des treuils les plus courants et vieux du marché. C’est par le biais d’une prise de force et d’une transmission par cardans qu’il est possible de tracter un support.

 

4. Les treuils hydrauliques

Très pratiques pour des travaux nécessitant un remorquage ou bien un halage, les treuils hydrauliques sont, comme leur nom l’indique, munis d’une pompe hydraulique fonctionnant avec une énergie qui peut être mécanique ou bien électrique.

 

Que la force de traction soit avec vous !

C’est en kg ou en déca newton (daN) et éventuellement en ibs que la force de traction d’un treuil peut être mesurée. Sachez que c’est toujours sur le premier tour de la chaîne (ou du câble sur le tambour) qu’il est possible de procéder à la mesure de la force de traction du treuil. Plus vous faites plusieurs tours de câble sur le tambour et plus la force du treuil baisse.

La vitesse du treuil est également une donnée à prendre en compte car plus la vitesse du treuil est faible et plus sa force augmente. Lors de votre choix, nous vous conseillons fortement de bien regarder la référence de puissance de traction. N’oubliez pas que cette référence ne vaut que pour le premier tour de câble. Soyez également attentif à la longueur du câble (n’hésitez surtout pas à déployer complètement le câble).

 

Câble métallique ou corde synthétique ?

Le câble métallique est composé de plusieurs brins de fil d’acier en carbone. Il est nettement plus robuste et résiste parfaitement à l’usure. De plus, il n’est pas très cher.

Pour ce qui est de la corde synthétique, elle est très légère et durable (bonne longévité). Son coût est plus élevé. De plus, elle reste plus fragile car elle s’avère être plus vulnérables aux différents frottements. Enfin, la corde synthétique résiste assez mal à la chaleur.

 

Différents mécanismes de réduction

Voici les principaux mécanismes de réduction :

- Réduction à train droit

- Réduction vis sans fin

- Réduction planétaire

 

Ensuite viennent les Palans à chaîne ou palans électrique, comment choisir ?

Les palans dont il sera question dans ce billet sont utilisés principalement par les artisans, les maçons, les garagistes indépendants… Les charges soulevées vont jusqu’à 2 tonnes.

 

1. Le palan à chaîne

Certainement le plus connu, le plus répandu et le plus ancien des outils de levage.

Les maçons et les artisans du bâtiment le connaissent bien pour les multiples services qu’il rend dans le large éventail de leurs métiers. Essentiel dans les endroits dépourvus d’énergie électrique, il suffit de le suspendre à une barre métallique ou à une potence sur un échafaudage et il soulève verticalement et jusqu’à 3 mètres de hauteur sacs de ciments, de sable, gros outillage… et les redescend simplement à la force des bras. Prévoyez une bonne paire de gants !

Les modèles standards sont équipés en série d’un crochet orientable avec linguet de sécurité.

Les bricoleurs l’utilisent au garage ou à l’atelier. C’est l’équipement minimum pour dégager un moteur automobile avant de le réparer.

Idéal aussi pour charger ou décharger une remorque en vertical, déplacer une charge trop lourde sur un plateau mobile…

 

2. Le palan électrique

Toutes les actions citées plus haut sont grandement facilitées si l’on dispose d’un palan électrique.

La chaîne est alors remplacée par un câble de 18 m pour les palans standard. Ils fonctionnent avec un moteur électrique monophasé 230 volts et se manœuvrent avec un boîtier de télécommande filaire.

Les puissances en watts varient de 500 à 1800 selon les modèles, il convient donc de bien cibler les conditions d’exploitation future avant d’acheter un palan car il vous accompagnera pendant de nombreuses années.

On peut doubler la capacité de levage des palans électriques en utilisant une poulie de mouflage.

Le mouflage double le câble. Ce peut être une bonne alternative pour assurer la sécurité du poids à soulever, cependant il faut savoir qu’une poulie mouflée réduit de moitié la longueur du câble.

Exemple : Sur un palan d’une puissance de 950 Watts, un câble de 18 m soulève en simple une charge de 200 kg ; en mouflé (donc 9 mètres) il soulève 400 kg.

 

Entretien

Pour des raisons de sécurité et pour prolonger la vie de votre palan, évitez de dépasser les charges indiquées. Une fois par an et en vous reportant aux conseils du fabricant, nettoyez et graissez les pièces accessibles de votre palan.

 

Petit rappel pour votre sécurité et comme nous l’avons évoqué dans le billet sur les treuils, n’utilisez jamais un treuil pour lever une charge, seul le palan est conçu pour ces manœuvres.

Numéro de page : P2109