picto-menu Catalogue

« Retour vers Armoires pour produits inflammables > Bien choisir son armoire de stockage de produits inflammables

Bien choisir son armoire de stockage de produits inflammables

 

Achatmat vous propose un guide complet pour le choix et l’achat d’une armoire de sécurité adaptée au stockage de produits inflammables. Vous trouverez dans ce guide les produits concernées, le rôle de l’armoire, la règlementation, ainsi que les critères de choix et les accessoires.

 

Quels sont les produits concernés ?

 

Il s’agit de tous les produits, qui ont la capacité de s’enflammer au contact d’une flamme ou d’une température élevée.

Concrètement, une substance est dite inflammable si son point éclair (température minimale à laquelle des vapeurs émises peuvent produire une déflagration au contact de la chaleur) est inférieur ou égal à 60°C.

Il s’agit des produits explosifs, inflammables, des comburants et des gaz sous pression. Ceux-ci ne peuvent être stockés que dans une armoire de sécurité spécifique afin d’éviter tout risque d’incendie ou de fuite.

De plus, certains produits chimiques peuvent se mélanger et provoquer des inflammations et explosions. Par conséquent, il peut être judicieux d’opter pour une armoire anti-feu y compris pour ce type de produits.

 

SOMMAIRE

 

1. Rôle d’une armoire de sécurité

2. Règlementation sur le stockage de produits inflammables

3. Critères pour choisir une armoire de sécurité

A. Nature des produits stockés

B. Capacité de l'armoire

4. Règles à respecter pour le stockage des produits inflammables

5. Précautions à prendre

A. La ventilation

B. La rétention

C. Rayonnages

D. Prévention contre le vol

E. Prévention contre le vol

6. Accessoires de rétention

A. Caissons de filtration

B. Filtres

 

1. Rôle d’une armoire de sécurité

 

Son rôle premier est de protéger les produits dans l’armoire afin d’empêcher les explosions (possibles au-delà de 180°) et la propagation du feu pendant un certain temps et, par conséquent, de protéger les personnes aux alentours qui pourront ainsi quitter les locaux en cas d’incendie en toute sécurité.

De plus, elle permet aux pompiers d’avoir le temps d’arriver sur les lieux avant que les produits ne génèrent un sinistre plus important.

Ensuite, elle atténue l’émanation des vapeurs nocives et retient les fuites dans l’armoire. Une armoire classique ne suffit pas car la température de 180° est atteinte en 3 minutes, même avec une double paroi, alors que le temps minimum exigé pour une armoire anti-feu est de 15 mns.

 

2. Règlementation sur le stockage de produits inflammables

 

Les normes européennes EN 14470-1 et EN 1363-1

 

La norme EN 14470-1 donne des consignes sur les conditions de construction et de contrôle des armoires de sécurité avec protection coupe-feu pour le stockage de produits dangereux dans les bâtiments.

Elle constitue la référence pour tout stockage de produits dangereux et, plus particulièrement, des produits inflammables.

La norme donne des consignes de sécurité aussi bien pour les portes, la ventilation que le stockage proprement dit.

 

♦ Classes de résistance au feu

 

4 classes de résistance au feu existent : 15, 30, 60 et 90. Cela correspond à la durée en minutes de résistance au feu en cas d’incendie.

Cette classe est attribuée à la suite d’un test de résistance. L’armoire est alors placée à 100 mm d’un l’incendie dont l’intensité est prévue par la norme EN 1363-1.

Un relevé de température est effectué à différents endroits de l’armoire.

L’augmentation de température ne doit pas excéder 200°C et selon le temps mis pour atteindre cette température, l’armoire sera classée 15, 30, 60 ou 90.

 

♦ Autres obligations imposées par la norme

 

Elle stipule que les portes de l’armoire doivent se fermer automatiquement en cas d’incendie dans un délai n’excédant pas 20 secondes et de même pour les aérations entre 60 et 80°C.

Les étagères doivent pouvoir soutenir la charge maximale prévue jusqu’à la fin du test et le bac au sol doit rester étanche.

Les parois de l’armoire de côté et à l’arrière doivent être de construction et d’épaisseur identiques.

Le volume du bac de rétention doit représenter 110 % du volume du plus grand contenant ou 10 % du volume total stocké.

Les armoires anti-feu sont munies de joints thermos-dilatants ou d’une sortie d’aération Enfin, les armoires doivent comporter un pictogramme conforme à la norme ISO 3864 indiquant la charge maximale par étagère ainsi que la classe de résistance au feu.

 

Certification GS

 

Cette certification indique que le produit a été testé selon les conditions de sûreté européennes par un organisme indépendant.

Ces critères sont encore plus rigoureux que ceux imposés par la norme EN 14470-1.

Voici quelques exemples :

♦ Les portes et tiroirs passent un test de résistance avec la charge maximale

♦ Les ouvertures et fermetures ont été testées à 50.000 reprises sans dommage

♦ Des points de contrôle de température supplémentaires sont effectués, notamment sur le sol de l’armoire

 

Code du Travail

 

Divers articles du Code du Travail concernent le stockage des produits dangereux, notamment des produits inflammables :

♦ Article R 231 : Principes de prévention et de Prévention du Risque chimique : Signalisations ; Fiches de Données Sécurité (FDS) et consignes

♦ Article R 231-54: Règles Générales de prévention du risque chimique

♦ Articles R232 – R 232-12-12 à R 232-12-22 : Hygiène - Aménagement des lieux de travail - Prévention des incendies et des explosions, précise d’une manière générale les règles d’aménagement et de construction des locaux (Installations électriques ; Extincteurs…

♦ Article R 235 : fixe les dispositions applicables aux opérations de construction dans l'intérêt de l'hygiène et de la sécurité du travail

♦ Article R 235-4-12 : détermine les Caractéristiques des Locaux où sont entreposées ou manipulées des matières inflammables. « Les bâtiments doivent être conçus et réalisés de manière à respecter les dispositions des articles R.232-12-13, R.232-12-14(3), R.232-12-15 (1&2), R.232-12-15, R.232-12-16 »

 

L’article R 5132-68

 

L’article R 5132-68 (source legifrance) du Code de la Santé Publique stipule que « Les substances ou préparations dangereuses, mentionnées à l'article R. 5132-67, détenues en vue de leur mise sur le marché ou de leur emploi, sont conservées séparément des autres substances ou préparations ».

 

Cette disposition est rappelée par l'I.N.R.S qui préconise la séparation des produits dangereux incompatibles soit dans des armoires distinctes, soit dans des compartiments différents. Pour le déterminer, il convient de consulter les étiquettes des produits et vérifier les incompatibilités.

 

 

Normes EN 61010 et EN 14727

 

Les appareils utilisés dans les laboratoires doivent, de plus, respecter la norme EN 61010, qui contient des dispositions supplémentaires afin de préserver la sécurité des personnes, et la norme EN 14727, qui concerne le mobilier de laboratoire.

 

De plus, les armoires peuvent obtenir un agrément FM (norme internationale qui garantit une résistance au feu de 10 minutes), répondre à la norme CNPP FSE 98-006 (concerne les armoires équipées d’extincteurs) et à la norme NF ISO 1182 (les parois de l’armoire comportent une isolation thermique non inflammables).

 

Elles peuvent également être vérifiées par le bureau VERITAS avec remise d’une attestation de conformité.

 

3. Critères pour choisir une armoire de sécurité

 

2 critères principaux doivent être pris en compte : la nature des produits à stocker et la capacité nécessaire

 

A. Nature des produits stockés

 

Comme nous l’avons vu, il faut être très vigilant quant à la nature des différents produits et vérifier au préalable leur compatibilité.

De même, les produits toxiques ne doivent pas être stockés avec des produits inflammables car les effets nocifs seraient aggravés en cas d’incendie.

 

Tableau de comptabilité des produits dangereux :

 

Tableau de compatibilité des produits chimiques

 

De plus, la classe retenue est également fonction des produits.

 

- Classe 15 : elle regroupe les armoires dont la résistance au feu est de 15 minutes avec un point éclair supérieure à 55°C. Il est possible d’y stocker du fuel et du gazole.

- Classe 30 : résistance au feu de 30 minutes avec un point éclair entre 21 et 55°C. Ces armoires sont destinées, par exemple, à de la térébenthine et du white spirit.

- Classe 60 : résistance de 60 minutes avec un point éclair de 0 à 21°C. Stockage possible d’éthanol et de toluène.

- Classe 90 : résistance de 90 minutes et point éclair à 0°C. Armoires destinées au stockage d’acétone et d’éther.

 

Il existe des armoires en acier ou en mélaminé. Les matériaux tolèrent plus ou moins bien certains types de produits. La nature des produits va donc déterminer le type de matériau à choisir. Par contre, il faut vérifier que tous les éléments composant l’armoire, notamment les charnières et les étagères, sont fabriqués en matériaux résistant aux produits qui y seront entreposés.

 

- Les armoires de sécurité en acier

 

Armoire en acier

 

 

 

 

Ces armoires sont destinées au stockage de produits peu corrosifs.

Par contre, si l’acier est recouvert d’une couche de zinc (acier galvanisé), sa résistance à la corrosion sera augmentée.

Une couche d’époxy lui apportera plus de résistance aux produits chimiques, de durabilité et de solidité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Les armoires de sécurité en mélaminé

 

Armoire en acier

 

 

 

 

 

 

 

Elles peuvent aussi bien contenir des produits inflammables, toxiques, des acides et des bases.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Les armoires combinées

 

Armoire en acier

 

 

 

 

 

Certains produits dangereux ne pouvant être stockés ensemble, ces armoires permettent de stocker des produits séparément les uns des autres à l’aide de plusieurs compartiments.

 

De plus, il existe également des armoires pour produits chimiques comportant un box de sécurité destiné à des produits inflammables.

 






B. Capacité de l’armoire

 

Le volume de l’armoire est fonction de l’espace de stockage disponible et de la quantité de produits à stocker.

 

- Coffres de sécurité portable

 

Ils sont destinés au stockage en petites quantités. De plus, ils permettent de transporter facilement les produits.

 

- Armoires murales

 

Ces armoires de petites capacités peuvent être fixées au mur, ce qui peut être très pratique notamment dans les ateliers.

 

- Armoires de grande capacité

 

Ces armoires peuvent aller de 1 à 2 portes selon le besoin de stockage.

 

Enfin, d’autres critères tels que l’environnement de travail et l’emplacement prévu doivent également être pris en compte.

 

4. Règles à respecter pour le stockage des produits inflammables

 

- Tenir un état des stocks à jour

- Tous les produits doivent être étiquetés

- Respecter les dates de péremption des produits

- Interdiction de fumer dans le local et aux alentours

- Prévoir une procédure de stockage et d’élimination des produits périmés ou inutilisés

- Ne pas encombrer les voies d’accès aux locaux de stockage

- Signalisation sur la porte du lieu de stockage : Afin d’identifier les lieux de stockage, il est conseillé d’afficher un panneau d’avertissement à l’entrée. De plus, il est recommandé d’apposer un plan de stockage, un récapitulatif de l’étiquetage des produits ainsi que les incompatibilités.

 

En cas de stockage de quantités importantes, il est conseillé en outre de respecter les dispositions suivantes :

 

- Le local doit être isolé des autres bâtiments afin d’éviter une communication d’incendie.

- Il doit être construit avec des matériaux non combustibles et muni de protections (portes coupe-feu, extincteurs)

- L’installation électrique doit être réduite au minimum et vérifiée périodiquement.

 

5. Précautions à prendre

 

A. La ventilation

 

Les armoires doivent être équipées d’un système de ventilation. De ce fait, leur durée de vie est augmentée et la ventilation va éviter une corrosion rapide tout en empêchant la formation de vapeurs nocives dans l’armoire.

Certaines armoires comprennent d’office des dispositifs de ventilation (aérations sur les portes, conduits d’air intégrés, systèmes d’évacuation d’air ou de recirculation de l’air par filtre). Selon la règlementation, les ouvertures doivent se fermer automatiquement à partir de 70°C.

 

De plus, les produits peuvent être sensibles au gel et / ou redouter des températures élevées. C’est pourquoi, la température du local doit être maintenue à un niveau adéquat.

 

B. La rétention

 

Chaque type de produit doit comporter une rétention appropriée (cf guide sur la rétention). Il est conseillé en outre de disposer de produits absorbants afin de récupérer les fuites.

La plupart des armoires comporte des systèmes de rétention intégrés.

De plus, comme nous l’avons vu précédemment, le volume du bac de rétention doit représenter 110 % du volume du plus grand contenant ou 10 % du volume total stocké.

 

C. Rayonnages

 

Les matériaux constituant les rayonnages doivent présenter une résistance chimique et physique. Ils doivent être stables afin d’empêcher tout basculement.

 

D. Prévention contre le vol

 

Les produits dangereux doivent être protégés de toute tentative de vol. C’est pourquoi, il est important que les portes de l’armoire comportent une bonne serrure de sûreté, type serrure à 3 points d’ancrage.

Des armoires disposent de verrouillage par compartiment.

 

E. Autres précautions

 

Certains produits peuvent nécessiter la présence d’un appareil respiratoire isolant à proximité ainsi qu’un point d’eau permettant de se nettoyer en cas de projection.

 

6. Accessoires de rétention

 

A. Caissons de filtration

 

Les caissons de filtration permettent de purifier l’air, de ventiler les armoires sans avoir recours à un raccordement extérieur et d’éliminer les vapeurs toxiques émises par les produits. Celles-ci sont aspirées par le caisson, purifiées via le filtre puis rejetées dans l’atmosphère. On trouve des armoires comportant des caissons intégrés.

Enfin, certains caissons sont munis d’une surveillance électronique avec alarme, qui alerte en cas de disfonctionnement.

 

B. Filtres

 

Les caissons de filtration sont munis de filtres à charbon actif.

Le charbon actif retient les molécules de gaz grâce à ses pores. Lorsque tous ses pores sont remplis, le filtre est saturé et ne fonctionne plus.

Par conséquent, les filtres doivent être changés régulièrement (2 à 3 fois par an).

 

 

Si vous avez besoin de plus d’informations pour le choix et l’achat d’une armoire de stockage pour produits inflammables,
n’hésitez pas à nous contacter !

 

> Voir notre gamme d'armoires pour produits inflammables

 

Les autres guides de Stockage

 

Comment choisir sa Cuve ou citerne à carburant ?

Optez pour le modèle de cuve de stockage le plus adapté à vos besoins

 

Pompes et cuves de stockage pour hydrocarbures norme ATEX

Toutes les spécificités des cuves de stockage

 

Comment choisir son armoire de sécurité ou de sureté ?

Nous vous guidons à travers les différentes normes en vigueur

 

Comment choisir sa cuve d'arrosage ?

Les différents critères de sélection d'une cuve d'arrosage

 

Comment choisir sa cuve ou citerne pour engrais ?

Découvrrez la réglementation sur les cuves et les différents critères de choix

 

Comment choisir sa cuve ADBLUE

Guide complet pour tout savoir sur ce carburant écologique

 

Comment choisir son récupérateur d’eau de pluie ?

Guide de choix sur la réglementation actuelle au sujet de la récupération de l'eau de pluie

 

Bien choisir son bac de rétention

Sélectionner son bac de rétention en fonction de sa matière et du volume souhaité

 

Bien choisir ses absorbants hydrocarbures et produits chimiques

Guide de choix sur les différents absorbants et leurs utilisations

picto-tel Contactez-nous
+33 (0)3 67 68 11 00
Du lun au jeu de 8h-12h
de 14h-18h et le ven jusqu'à 16h
Achatmat AEROPARC 3 - 15 rue du cordonnier 67960 ENTZHEIM